Après l’annulation de l’E3 2020, quelles pistes (et annonces) pour les éditeurs ?

L’E3 2020 n’aura pas lieu, brisant des semaines de suspens. Tombée en début de semaine, la nouvelle fait suite à la propagation rapide du Covid-19, lequel a déjà entraîné l’annulation de bon nombre d’événements à travers le monde. Dans le cas de l’E3, la situation est délicate puisque cette grande messe du jeu vidéo est l’occasion annuelle pour beaucoup d’éditeurs de présenter/officialiser leurs nouveautés, et faire monter la hype dans un milieu de plus en plus concurrentiel.

Pour le moment, la Gamescom de Cologne, du 20 au 25 août, est toujours maintenue ; le salon allemand est donc une alternative intéressante, mais les entreprises qui y seront ont probablement prévu d’y approfondir leurs jeux plutôt que les annoncer directement. Voyons donc quelles options s’offrent à chacun, et pourquoi.

 

 

– Microsoft –

 

La célèbre entreprise de Redmond est en concurrence implicite avec Sony sur le plan des consoles, mais mène depuis quelques mois un tout autre combat : gagner le cœur des joueurs PC. Les initiatives en ce sens ont été multipliées ces dernières années, la plus impressionnante étant bien entendu l’arrivée de la Master Chief Collection sur PC. Et justement, après un teaser alléchant l’année dernière, Microsoft se doit d’en mettre plein les yeux avec Halo : Infinite, dont on imagine qu’un trailer de qualité (et explicatif) sera balancé.

En plus de cela, Microsoft host habituellement d’autres projets que les siens ; qu’il s’agisse de gros projets comme Fallout 76 ou alors de plus petits studios, la reconnaissance mondiale est très importante. Phil Spencer a annoncé sur Twitter qu’une solution digitale était à l’étude, sans que l’on sache si l’on retrouvera le même nombre d’annonces que ce qui était prévu.

 

 

 

Ajoutons qu’avec le rachat de Double Fine mais aussi celui de inXile Entertainment, il n’est pas du tout impossible que Microsoft ai de nouvelles licences AAA en préparation, et souhaite nous les présenter !

 

 

– Bethesda –

 

Que de temps compliqués pour l’éditeur du Maryland ! D’abord parce que Fallout 76 est toujours sous le feu de beaucoup de critiques ; d’ici juin prochain, la mise à jour Wastelanders aura été disponible depuis deux mois, et on espère sincèrement que le lancement sera aussi agréable que possible. Mais ça ne suffit pas, et on attend de grandes annonces pour confirmer la pérennité du jeu.

Et quid de l’avenir ? Bethesda est très attendu au tournant pour The Elder Scrolls VI mais aussi Starfield, nouvelle licence futuriste. Pour ces deux gros titres, il va sans dire qu’un nouveau moteur graphique sera de mise, afin de passer au-delà de jeux style PS2. Cet E3 2020 aurait donc été un moment charnière pour l’éditeur, qui doit vite chercher une solution de remplacement pour ne pas se faire distancer ; si aucune information officielle n’a été donnée, deux options sont possibles. La première serait un événement en ligne propre, d’envergure moyenne ; Bethesda y ferait ses annonces majeures avant d’approfondir le tout lors de la Gamescom. L’autre possibilité serait de rejoindre l’événement en ligne d’un éditeur, comme Microsoft, afin de réduire les coûts et augmenter l’exposition. Wait & see !

 

 

 

– Ubisoft –

 

L’éditeur français a eu une année 2019 plus que délicate, avec de ventes bien en-dessous de ses prévisions. L’E3 de 2020 était sensé offrir un contraste plus coloré : le retour de Beyond Good and Evil 2 et de Assassin’s Creed permettra un succès quasiment sûr, surtout avec les années de développement consacrées à ces licences. Le deal avec Netflix concernant un film The Division pourrait aussi être abordé, relançant l’engouement autour de la licence qui a eu du mal à se démarquer.

Sur Twitter, sans rien confirmer, Ubisoft a annoncer être en train d’étudier les solutions de streaming présentes. Au vu de sa présence habituelle à la Gamescom, on peut estimer qu’une solution palliative sera mise en place peu avant, probablement au moment où l’E3 était prévu.

 

 

 

– Electronic Arts –

 

Sur le modèle de Bethesda, voilà un autre éditeur sur le chemin de la repentance. Après son lancement catastrophique, Anthem est actuellement en pleine rénovation interne, afin d’en faire un jeu digne de ses promesses ; l’E3 2020 aurait été la troisième bougie depuis son annonce, il aurait donc été possible d’annoncer un renouveau en cours pour le jeu. Par ailleurs, EA s’est fait une spécialité de raviver ses anciennes licences pour mieux les descendre, comme avec le récent Command & Conquer sur mobile ; Star Wars aussi souffre d’un constat en dents de scie, et le succès récent de Jedi : Fallen Order poussera peut-être EA a revoir ses plans, notamment en arrêtant d’annuler des jeux.

Aucune annonce quant une alternative n’a été annoncée mais pour le moment, même si l’éditeur a indiqué que “d’autres informations seraient dévoilées prochainement“. Voilà qui fera plaisir aux nombreux studios indépendants ayant besoin d’un rayonnement mondial.

 

 

 

 

– Devolver Digital –

 

Peut-être la plus grande victime de cette annulation ! En sus de ses annonces, l’éditeur a su faire le show, ces dernières années, avec des présentations scénarisées complètement barrées et loufoques, souvent servies par quelques d’hémoglobine. La bonne nouvelle, c’est que des projets pour un stream sont en cours d’élaboration :

 

 

 

 

 

– THQ Nordic –

 

L’éditeur assez irrégulier dans son catalogue semble en meilleure forme depuis quelques années, notamment au niveau de sa communication. Car si on ne sait pas ce qui se prépare, il semblerait que des annonces aient été dans les cartons, et le CM le fait savoir avec classe :

 

 

 

 

 

 

– Warner Bros –

 

D’après une information dévoilée il y a quelques jours, le nouveau jeu Batman mais aussi le RPG Harry Potter auraient dû être dévoilés en juin. Ces deux projets, à eux seuls, auraient suscité énormément de hype, et il quasiment inconcevable que l’important groupe multimédia fasse l’impasse cette année.

Pour autant, est-ce que cela aurait justifié une conférence solo ? Sans le planning prévisionnel, il est assez délicat de le dire, mais on imagine bien que Warner aurait pu se greffer sur Microsoft, par exemple. Quoiqu’il en soit, il sera intéressant de voir comment ces deux jeux très attendus seront dévoilés !

 

 

– CD Projekt Red –

 

Ah, nos polonais préférés ! Dans une très récente interview, le PDG Adam Kicinski a indiqué que ses équipes seraient présentes dans toutes les conventions maintenues, ce qui semble inclure la Gamescom ; en attendant, des solutions de remplacement basées sur le streaming pourraient être considérées.

S’il n’a, a priori, que Cyberpunk 2077 dans les cartons, CDPR est très attendus pour dévoiler de nouvelles séquences de gameplay de son RPG, voire-même encore plus de détails sur Johnny Silverhand. On croise les doigts !

 

 

 

 

– Nintendo –

 

La célèbre entreprise japonaise a une solution toute trouvée avec son Nintendo Direct, donc pas de soucis de ce côté-là. Puis bon, on va pas se mentir, il y a très peu de choses qu’on ai eu droit à de grosses surprises !

 

 

 

 

 

– Square Enix –

 

Quoi d’prévu chez Square Enix ? Outre un énième remake d’un énième Final Fantasy, de petites pépites sont disséminées ici et là – notamment avec Outriders, mystérieux et pourtant intéressant dans les quelques vidéos publiées. Malgré tout, face a une concurrence ayant toujours plus de poids, Square Enix peine à imposer de nouveaux jeux. Est-ce que de l’artillerie lourde est dans les cartons ? C’est tout ce qu’on peut espérer, ainsi que des annonces prochaines pour nous faire saliver.

 

 

 

– 2K –

 

Célèbre pour ses jeux de sports, 2K semble, depuis plusieurs années, prendre une direction plus variée, et mature. On attendait ainsi le fameux DLC pour The Outer Worlds, RPG spatial annonciateur d’une licence prometteuse ; mais ça n’est pas tout, puisque son développeur Obsidian Entertainment semble être sur un autre projet tout aussi intéressant !

Du côté des licences connues, cela aurait fait trois mois depuis le nouveau DLC de Borderlands 3, l’événement aurait donc été parfait pour annoncer le prochain. Dans le même ordre d’idée, les rumeurs se font de plus en plus insistante sur une troisième extension de Civilization VI, avec des mécaniques dignes d’une annonce à l’E3. En plus de tout cela, il est très probable que des surprises aient été gardées de côté.

Au vu de son gabarit, 2K se retrouve dans la même position théorique que Bethesda : un stream propre avec ses annonces, ou une intégration à un éditeur majeur, probablement Microsoft.

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire