Fallout 76 va recevoir des objets non-cosmétiques sur sa boutique, brisant une promesse

Chassez le naturel, il revient au triple galop. Fallout 76 a été un des pires lancements de jeu vidéo de l’Histoire, et les polémiques n’ont cessé de s’accumuler depuis : la dev room du jeu qui a été découverte et entraîné des bans, des abris révélés par hasard et font craindre des représailles aux joueurs, et plus récemment, d’autres abris apparus comme par magie et avec des textures manquantes.

Et pourtant, le pire est peut-être à venir. Dans sa dernière note de blog Inside the Vault, Bethesda annonce l’arrivée des kits de réparation dans la boutique du jeu. Bien connus de ceux qui parcourent les Appalaches, ces petits appareils vous permettent de réparer votre stuff n’importe où, et sans utiliser de matériaux de crafting. On peut les looter ou les fabriquer, mais leur présence sur la boutique entraîne deux conséquences graves. La première est que si ces kits sont achetés via ce nouveau moyen, leur prix entre joueur chutera grandement (arrivée soudaine d’une offre massive), et le prix des composants aussi, ayant ensuite un effet sur tout l’artisanat du jeu. Mais le deuxième effet est bien plus grave : Bethesda vient de briser une promesse.

L’éditeur avait bien indiqué que son Creation Club (peu populaire) serait présent, mais ne vendrait que des items cosmétiques. En décembre dernier, des fichiers du jeu laissaient planer la possibilité de l’arrivée de loot boxes, ce qui avait immédiatement entraîné des débats passionnés (et enflammés) sur Reddit. Pour l’instant, cette fonctionnalité ne semble pas avoir été implémentée, mais le doute plane toujours ; en attendant, le fait de pouvoir acheter des kits de réparation avec de l’argent réel reste un premier sur une route que beaucoup n’aiment pas suivre. Certes, cela n’a pas d’incidence folle sur le gameplay, mais le fait reste. D’un kit de réparation à une arme légendaire, le Rubicon est vite franchi…

C’est d’autant plus dommage qu’après des mois de galère, Fallout 76 semblait revenu sur une pente ascendante, notamment avec une impressionnante roadmap. Ajoutons également le fait que Anthem, le dernier fiasco édité par Electronic Arts, a largement détourné l’attention de Bethesda, permettant à l’éditeur de souffler un peu et proposer du contenu cool – comme le premier événement saisonnier, à Helvetia. Mais avec ce move douteux sur sa boutique, le survival s’attire à nouveau les foudres de la communauté, et l’inquiétude pour les mois à venir.

Bethesda, la balle est dans votre C.A.M.P

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire