Warlander : vivez d’impressionnants sièges médiévaux en free to play !

   

Toylogic et l’éditeur européen Plaion (anciennement Koch Media) annoncent leur partenariat avec un nouveau projet particulièrement prometteur : Warlander. Un jeu de PvP médiéval à la troisième personne qui mélange les styles (MOBA, Shooter, Battle Royale) dans lequel les joueurs s’affronteront dans des sièges incroyables.

 

 

  • La Sainte Trinité jouable

 

– Le mage : au DPS à distance surpuissant mais ayant peu de vitalité

– Le guerrier : puissant au CAC et excellente défense

– Le clerc : rôle de support au kit polyvalent

 

 

 

Nous avons demandé à Toylogic si il aurait d’autres classes à venir et ils ont répondu que ce trio sera pour l’instant la base permanente étant donné qu’elle offre un équilibre dans le gameplay.

Le jeu propose la création de decks de personnages ainsi, durant une bataille, nous pourrons choisir un nouveau personnage parfois plus puissant à des moments décisifs. C’est héros peuvent être obtenu selon certaines modalités (avoir tué un certain nombre d’ennemis, construire des appareils de siège, obtenir suffisamment d’expérience durant la bataille).

Pour cette dernière, il s’agit de notre progression individuelle, nos actes sur le champs de batailles nous rapportent plus ou moins de points. Certaines actions débloquerons un titre à votre personnage, celui-ci activera des avantages certains, des pouvoirs mais aussi de la customisation.

Celle-ci est d’ailleurs très complète, nous pourrons modifier chaque pièce de notre héros, mais aussi chacune des apparences. Les développeurs ont préciser qu’il y aurait un Battle pass afin de débloquer émote et cosmétiques, et nous assure que ce ne sera pas un pay-to-win.

 

 

 

Nous pourrons créer des escouades de quatre joueurs max ou bien rejoindre seul un champs de bataille. Sachant qu’une armée comporte cinq escouades au rôle défini. Ainsi nous pourrons être de ceux qui défendent le donjon et installent les défenses ou bien de l’attaque qui s’occupent de détruire les obstacles adverses. Sans oublier l’escouade qui capture les tours, lieu de respawn des unitées, ou bien collecte de puissants bonus sur la map capable de renverser l’issue d’une bataille.

 

  • Différents modes de jeu

Deux pour être précis, au moins au lancement du jeu :

2 armées : équivalent à 40 joueurs pour des batailles à 20v20

5 armées : équivalent à 100 joueurs simultanés pour des batailles à 20v20v20v20v20

Chaque armée est dirigées par un commandant qui donne des instructions et à une vue d’ensemble de la bataille. Celui-ci peut aussi créer ou rompre une alliance (mode 5 armées) afin d’offrir plus d’opportunités à ses troupes.

L’objectif d’une armée étant de percer les défenses adversaires afin de pénétrer le donjon et d’y briser son noyau.

 

 

 

L’open bêta débute le 12 septembre sur PC (via Steam) et il sera disponible plus tard sur consoles.

 

Laisser un commentaire