Epic Games remporte une victoire judiciaire contre un vendeur de cheats, puis donne l’amende à un hôpital pour enfants

   

Brandon « BlazeFN » Despotakis, un revendeur de cheats et comptes boostés de Fortnite, a été attaqué devant la Court Fédérale d’Australie pour ses activités. Un jugement a été rendu, tel que rapporté par Gamespot, rendant BlazeFN coupable de violation de propriété intellectuelle et des conditions d’utilisation du jeu.

Despotakis a dans la foulée publié un communiqué, expliquant : « Je suis sujet à des restrictions légales qui m’empêchent d’exercer une telle activité dans le futur, et ai du payer une somme à Epic, qu’ils donneront à un organisme de charité« .

L’organisme en question est Child’s Play, qui se charge d’améliorer la vie des enfants dans les hôpitaux. C’est un très beau move de la part de l’éditeur américain, qui affiche déjà une importante richesse ; un tel don sera sans doute très utile à l’association, et fera de nombreux heureux parmi les jeunes patients de divers hôpitaux !

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire