Ready or Not perd son éditeur, mais le développeur Void Interactive annonce que ça n’est pas en lien avec la mission de school shooting

   

Annoncé en 2019, le jeu Ready or Not est finalement rentré en early access le 17 décembre dernier. Il nous plonge dans les Etats-Unis d’un avenir proche, où le SWAT intervient dans des situations particulièrement tendues ; le gameplay à la Rainbow Six est particulièrement efficace, tandis que le cadre du jeu offre des problématiques contemporaines.

Et c’est justement une de ces problématiques qui affecte le studio Void Interactive. Un post Reddit demandait si des school shootings seraient intégrés au jeu, ce à quoi un community manager à répondu « Vous pouvez être sûr qu’il y en aura« . Depuis, la réponse a été effacée, le compte responsable supprimé et le doute… installé.

Plusieurs médias ont relevé que Team17, l’éditeur de Ready or Not, s’était désengagé du projet dans la foulée ; le lien a rapidement été fait entre cette décision et la décision d’intégré un niveau de school shooting. Pour rappel, ce terme décrit les fusillades ayant lieu dans des écoles, un sujet sensible et malheureusement commun aux Etats-Unis.

Sauf que Void Interactive a depuis infirmé la rumeur via un communiqué posté sur Twitter :

 

 


 

Les raisons de cette séparation ne sont donc pas claires, mais elles ne semblent a priori pas liées à ce niveau potentiellement polémique. En soi, le pari de Ready or Not est audacieux, mais sensé : les films et séries présentent souvent de la violence, mais ce sont les jeux vidéo qui sont blâmés. Notons qu’ici, nous incarnons des membres du SWAT, donc les gentils.

Il est également bon de rappeler que pour l’instant, il s’agit d’une idée, et que cette mission ne sera peut-être jamais concrétisée. En attendant, les joueurs semblent apprécier Ready or Not : le projet de Void Interactive a récolté une moyenne de notes « ‘extrêmement positif » sur Steam, ce qui est pas mal pour un early access.

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire