J. Allen Brack s’explique : Blizzard réduit la sanction de blitzchung à 6 mois, mais les fans ne décolèrent pas

Suite au bannissement de Chung “blitzchung” Ng Wai suite à ses propos sur les événements ayant lieu à Hong Kong, et à la très vive réaction des fans comme des pros, le PDG de Blizzard s’est enfin exprimé sur la controverse. J. Allen Brack, qui a publié un post sur le site officiel.

Un an presque jour pour jour après sa nomination, le PDG doit désamorcer une des situations les plus tendues de l’histoire du studio, lequel indique “être absolument engagé envers ses valeurs“, lesquelles peuvent être lues ici. Brack insiste bien sur le fait que ça n’est pas le fond des propos qui est remis en question, mais aussi que la “relation avec la Chine n’a aucune influence sur notre décision“. L’idée est donc de sanctionner uniquement un discours politique, qui n’aurait pas sa place sur un scène esportive.

 

blitzchung

 

Brack a souhaité jouer la carte de l’apaisement, puisque les sanctions envers blitzchung seront réduites : six mois de suspension au lieu de douze, et il pourra garder l’intégralité de ses gains. Malgré tout, on continue de sentir un certain ressentiment : les premières réactions, particulièrement sur Facebook et Twitter, pointent du doigt une réaction (trop) tardive de big boss, et surtout, trop soft. En dépit de ce qui a été indiqué, nombreux sont les détracteurs du studio à souligner les liens de celui-ci, motivés par des raisons économiques, avec le gouvernement chinois, réputé pour être particulièrement répressif.

Le fait est que les dommages sont faits et, que l’on soit d’accord ou pas avec le fond de l’histoire, la réputation de Blizzard est profondément entachée, et sa communauté déchirée. L’association Fight For The Future a poussé le bouchon encore plus loin en lançant un site Internet et un Discord de soutien envers les hongkongais, mais surtout appelant à des actions concrètes ; ainsi, dans un subreddit nouvellement créé déjà très populaire, l’organisation appelle à faire du grabuge (non-violent) lors de la BlizzCon, dans moins de trois semaines.

Pas sûr que les choses se calment de sitôt pour l’éditeur californien…

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire