Battlefront 2 : le chef designer d’Electronic Arts promet de ne pas répéter la controverse des loot boxes

Mieux vaut tard que jamais ? Patrick Söderlund, le chef designer d’Electronic Arts, a accordé une interview à The Verge, dans laquelle il revient sur la vaste polémique qui a secoué Star Wars : Battlefront 2. Il expliquement notamment que cette histoire “a eu un effet sur EA en tant qu’entreprise, et nous a fait revoir notre méthode de management“. Il est vrai que l’éditeur américain a enlevé les loot boxes suite à l’importance prise par la controverse, qui a même gagné les politiques européens ou étasuniens, mais le jeu (la licence ?) est définitivement mal vu par la communauté.

Avec la saga Battlefield toujours en route et le très attendu Anthem en développement, Electronic Arts devra faire très attention à ses décisions et annonces, l’opinion du public étant déjà majoritairement mauvaise. “Pour les jeux qui sont à venir, les joueurs ont fait comprendre qu’ils ne voulaient pas les mêmes erreurs. Et nous n’allons pas les faire“, reconnaît Söderlund ; il a également ajouté que l’objectif des loot boxes de Battlefront 2 était d’avoir “plus de gens qui jouent“, ce qui n’a pas vraiment marché.

Au-delà du simple aspect marketing de cette interview, qui vise surtout à réparer les pots cassés, on espère vraiment que Electronic Arts saura revenir dans le droit chemin, surtout avec l’effondrement de son cours en bourse. Après des années de mauvaises décisions, et la menace du retrait de sa licence phare par Disney, les années 2018 et 2019 devront être exemptes de tout problème.

En attendant, les loot boxes reviendront prochainement dans Star Wars : Battlefront 2, avec un système de progression refondu.

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire