Un ancien de BioWare parle de la difficulté de travailler avec le Frostbite Engine

Frostbite, le moteur graphique créé par DICE, est plutôt connu. Il faut dire qu’il est largement responsable de la hype des jeux annoncés par Electronic Arts, tant ses graphismes sont impressionnants. Pourtant, Kotaku a montré dans une impressionnante enquête en quoi il était défectueux, en particulier pour des jeux comme Anthem – le petit dernier de BioWare est un échec total, même si des projets de rénovation sont en route.

Mais pour Aaryn Flynn, le problème est plus gros qu’il n’y paraît ; l’ancien general manager de BioWare a récemment été interviewé par GamesIndustry.biz, et a comparé Frosbite à un moteur de F1 : “Les deux requièrent une équipe énorme pour les maintenir et en tirer des performances optimales. Mon expérience est la suivante : vous pouviez faire des trucs incroyables, aller très vite sur certains aspects, mais c’était très délicat et très dur à gérer. C’est devenu de plus en plus compliqué de faire le contenu que les gens voulaient. C’est devenu de plus en plus compliqué de faire avancer ce contenu avec nos outils. Et même en ayant eu plus de personnes, nous devions ralentir le rythme auquel nous créions toutes ces choses“.

Il est tristement ironique de voir BioWare aux prises avec un moteur graphique, alors que cela a été pendant longtemps une des forces du studio ; l’Aurora Engine de Neverwinter Night a ravi des milliers de moddeurs à travers le monde, et même avant ça, l’Infinity Engine s’était déjà imposé comme une référence des RPG. Mais justement, c’est ça le problème, aujourd’hui : l’imposition. Car si cela n’a jamais été dit à voix haute, beaucoup de développeurs travaillant pour Electronic Arts regrettent l’obligation d’utiliser le Frostbite Engine, ce dernier étant largement plus adapté aux FPS… que aux RPG, par exemple. Il semblerait cependant que certains studios fassent de la résistance puisque c’est l’Unreal Engine qui a été utilisé pour Jedi : Fallen Order, pourtant un titre phare du catalogue d’EA. On ne sait pas si Respawn Entertainment a été obligé de faire pression sur l’éditeur, mais nul doute que c’est un choix avisé.

Et où en est-on aujourd’hui ? Difficile à dire. En mai dernier, le Frostbite a dévoilé un magnifique rendu de cheveux, qui en met plein la vue ; mais c’est bien le problème du moteur de DICE, être un régal pour les yeux, mais un calvaire pour les développeurs. S’il faut être honnête, il semblerait bien que l’entièreté de ces outils doive être abandonnée, au profit d’un moteur mieux réfléchi, et plus flexible. En attendant, on espère qu’il n’y aura pas de répercussions pour Dragon Age 4, dont le possible échec serait celui de trop pour Electronic Arts….

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire