Microsoft envisagerait d’acquérir des studios japonais

Quitte à être engagé sur le chemin, autant avancer ! Après le rachat surprise de ZeniMax Media, Microsoft pourrait désormais se tourner vers le Pays du Soleil levant, d’après un article de Bloomberg. Plusieurs développeurs japonais auraient rapporté avoir été approchés par le géant américain dans le cadre d’un rachat – et l’idée fait sens !

D’abord parce que cette année, seulement 0,1% des consoles vendues au Japon ont été des Xbox One, ce qui montre qu’il y a une très importante marge de progression. Sony étant logiquement le leader, il serait intéressant de voir Microsoft marcher sur ses plate-bandes et s’octroyer des exclusivités comme le fait son concurrent.

 

 

Mais financièrement, le consommateur japonais consomme proportionnellement plus que les autres joueurs japonais, il y a donc un potentiel retour sur investissement titanesque. Fin septembre, le PDG Satya Nadella évoquait déjà la possible acquisition d’autres studios, sans toutefois préciser dans quel pays ; ajoutons à cela les rumeurs sur un rachat de Warner Bros, et on comprend parfaitement que Microsoft veuille continuer sa lancée entamée il y a quelques années.

Cela étant dit, la législation japonaise peut être parfois un peu compliquée pour les entreprises étrangères désirant faire leur marché, il ne faut donc pas s’attendre à des annonces flamboyantes prochainement. Même si des négociations devaient aboutir d’ici la fin de cette année, Microsoft devra encore patienter quelques années afin de pouvoir réellement récolter les fruits de ses efforts.

En attendant, nous avions dressé une liste des éditeurs et studios qui pourraient intéresser Microsoft, et il est fort probable que Phil Spencer en ai déjà une de son côté. Ce qui est sûr, c’est que la firme américaine ne compte pas s’arrêter de si tôt…

   

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire