Crytek et Cloud Imperium Games semblent enfin avoir fait la paix au tribunal

Il semblerait bien qu’on approche de la fin d’un long feuilleton, et rocambolesque avec ça. En 2017, Crytek attaquait en justice le développeur de Star Citizen, mettant en exergue un changement non-autorisé de moteur graphique. En janvier dernier, l’affaire a pris des dimensions encores plus importantes lorsque Cloud Imperium Games a contre-attaqué avec un document plein d’ironie, mais qui pouvait potentiellement mettre en danger le survie de Crytek. Pour rappel, le studios aux anciens jours de gloire doit majoritairement sa survie aux royalties du CryEngine, et une trop forte somme demandée par l’alliance CIG/Amazon (propriétaire du moteur graphique Lumberyard) aurait pu être fatale.

Heureusement, il n’en sera rien ! Disponible sur Reddit, un arrangement spécial aurait été conclu entre les deux parties, et si l’on ne connaît pas les détails, l’affaire semble globalement réglée.

 

 

 

 

30 jours ont été demandés au tribunal pour finaliser un accord à l’amiable, qui permettra ainsi de conclure une affaire très coûteuse pour tout le monde. Encore une fois, même sans savoir si telle ou telle somme sera donnée par l’un ou l’autre, cela permettra à Star Citizen de continuer un développement en cours depuis 9 ans sans se soucier d’autres choses, tandis que Crytek pourra, espérons-le, se diriger vers de meilleurs horizons.

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire