Bethesda, E3 et feuille de route : les promesses d’un TES VI situé à Valenwood et d’un Fallout 5 situé quelque part

Le 10 juin prochain aura l’Electronic Entertainment Expo, la messe sacrée où sont faites les grosses annonces de jeu vidéo. Et si la plupart des gros éditeurs seront présents, Bethesda nous envoie carrément une petite invitation bien sympa en vidéo :

 

 

Mais du coup, que nous réserve Bethesda ? Craymm nous a déjà pas mal de parlé de ce gros éditeur/studio, et de ce qu’on peut attendre prochainement. Le fait est que l’année dernière, la firme de ZeniMax a pas mal déçu, ne faisant aucune grosse annonce, et ne comblant aucune attente ; 2018 devra être l’année de la nouveauté, bien loin des remasterisations et autres rééditions. Et ce 10 juin, on espère voir deux grosses licences :

 

  • Greenheart, vertes promesses d’un voyage à Valenwood ?

 

The Elder Scrolls VI est bien en développement, aucun doute ; mais Bethesda est d’une discrétion absolue sur le lieu précis de nos prochaines pérégrinations en Tamriel, on ne peut donc que se répandre en théories. Black Marsh pourrait être une région intéressante : relativement peu connue, elle est la demeure Argoniens. Ses terrains marécageux recèlent mille dangers, et on va être honnête, les dangers ça donne du loot ! Elsweyr serait aussi une piste extrêmement intéressante, d’autant plus que le fractionnement du peuple offrirait de nombreuses possibilités de factions. La patrie d’origine des Khajiits est principalement désertique/rocheuse, ce qui offrirait un dépaysement bienvenu !

Mais la grosse piste envisagée est Valenwood ! Le Val-Boisé est l’hypothèse number one théorisée par une grande partie de la communauté, et cela ferait suite au leak d’une feuille de route interne, en 2014. Pour ceux qui sont passés à côté de cette célèbre affaire, voici ladite feuille :

 

 

Qu’est-ce qui indique qu’il ne s’agit pas d’un fake ? L’exactitude ces informations. Fallout 4 est bel est bien sorti, et le jeu se passant à Boston, on peut estimer qu’il s’agissait du lien avec “Boston Project” ; quant à “Nuka Wold“, il s’agit d’un DLC du jeu de base, ce qui correspond plutôt bien.

Cela dit, le memo date de 2014, soit il y a quatre ans. Est-ce que Bethesda avait déjà vu sur l’aussi long-terme ? Très probablement, les gros studios sont généralement tenus de voir très loin dans leurs projets, que ce soit par souci organisationnel ou pour les actionnaires. Dans ce cas précis, calquons-nous sur Skyrim : annoncé en 2009 alors que Bethesda bossait dessus dès 2007, pour une sortie en 2011 ; l’équipe a néanmoins été mobilisée à fond depuis pour réaliser les différentes nouvelles éditions du jeu, notamment en VR ou le portage sur Switch. On attend avec impatience l’arrivée sur Gameboy Color.

Mais sept ans après la sortie de Skyrim et toujours aucune annonce, ça n’est pas un peu trop tard ? En théorie, oui, mais comme Craymm l’a expliqué dans son dossier, une nouvelle variable est venue perturber tout ça : The Witcher 3. Le bijou de CD Projekt, d’une qualité incroyable en tous points de vue, est venu remettre les standards des jeux vidéo à la hausse, et en particulier des RPG ; depuis sa sortie en 2015, il est fort possible que Bethesda ai pris du retard pour peaufiner ce fameux The Elder Scrolls VI – et honnêtement, on préfère ça.

Du coup, une annonce dans trois mois ? Même si on ne peut être sûr de rien, c’est fort probable ; ce nouvel opus de la sage de Tamriel devrait être réalisé sur un tout nouveau moteur graphique maison, le Creation Engine étant à la ramasse depuis plusieurs années. D’un point de vu jeu en lui-même, on espère une map d’au moins 100km², voire plus. Valenwood est cependant entièrement explorable dans The Elder Scrolls Online ; est-ce que la feuille de route parlait donc du MMORPG, TES VI étant un jeu différent ? En théorie, non, si on reprend le modèle proposé par “Project Boston“. Dans ce cas-là, The Elder Scrolls VI : Valenwood nous proposera une toute nouvelle interprétation de cette région boisée, pour notre plus grand bonheur !

 

On est plusieurs à vouloir ça, right ?

 

  • Fallout 5, rien de concret sous le soleil

 

Dans un lointain futur, la guerre ne meurt jamais (un crossover avec 40k pourrait effectivement être pas mal !) ; mais le souci, c’est qu’on ne sait pas à quel point ce futur est lointain. Fallout 4 est sorti il y a un peu plus de deux ans, or Bethesda aime à mettre beaucoup, beaucoup de temps entre chaque jeu. Si The Elder Scrolls VI doit bien être annoncé dans trois mois, ce qui semble hautement probable, est-ce que l’éditeur prendra le risque de se cannibaliser avec un autre jeu, et a fortiori un RPG ? D’un autre côté, une double annonce donnerait un impact énorme à Bethesda lors de cet événement…

Quoiqu’il en soit, si on se réfère encore à cette fameuse feuille de route, Bethesda n’a rien de prévu quant à une suite post-apocalyptique sur le moyen-terme, au-delà du DLC Nuka World. Mais chronologiquement, Far Harbor est sorti peu de temps après, et n’était pas non plus inscrit. Pour le moment, on ne dispose que de peu d’éléments quant à un Fallout 5 (que certains voient comme étant New Vegas 2…), si ce n’est une rumeur venant des réseaux sociaux de Chris Avelonne, concepteur de jeu plutôt célèbre. Il y a aussi les faibles informations liées à Obsidian Entertainment, qui travaille sur un autre jeu pas encore annoncé. Néanmoins, malgré des indices ici et là, Obsidian a plusieurs fois publiquement indiquer ne pas travailler sur la série Fallout ; malgré tout, on connaît bien ce genre de refrain qui vise à dissiper les soupçons, donc bon…

L’élément le plus intéressant dont nous disposons pour le moment concerne Fallout : New Orleans. Aucune annonce n’a été faite par Bethesda, mais le nom a été déposé, ce qui peut être un bon indicateur, ou au contraire une fausse piste. Cela dit, Obsidian a fait été de son site d’un certain “Projet Louisania“, or la Nouvelle-Orléans est la plus grosse ville de Louisiane. On se retrouverait donc avec un titre spécifique, à la New Vegas, mais probablement déconnecté de la trame principale de Fallout 4. Cela dit, des éléments comme la Réseau du Rail ou la farouche Confrérie d’Acier pourraient tout à fait apparaître, sans compter les nouvelles factions.

 

 

Mais est-ce que Obsidian est vraiment la bonne piste. Sans même compter le fait que le studio a indiqué, encore une fois, ne pas bosser sur Fallout et être pas mal pris par ses propres projets, Bethesda pourrait vouloir garder sa licence dans son giron ; Zenimax a ouvert en 2012 à Austin (Texas) un tout nouveau studio, du nom de BattleCry. Ces dernières années, BattleCry n’a cessé de recruter de nouveaux talents, avec des conditions bien particulières : expérience sur un jeu AAA, expériences des RPG/MMO, connaissances des licences de The Elder Scrolls ou Fallout… cela fait beaucoup d’éléments pour une boîte qui est resté plutôt discrète, se concentrant sur les DLC de Doom. Qu’il s’agisse d’un Fallout 5 générique ou d’un New Orleans, on espère que BattleCry aura du lourd pour nous dans trois mois !

On est donc peu avancés sur une éventuelle annonce, il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts !

 

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire