Walmart travaille à un service de cloud gaming, apparemment plus efficace que Google Stadia

   

Walmart, futur géant des jeux vidéo ? Dans le croustillant procès qui oppose Apple à Epic Games, plusieurs documents théoriquement confidentiels ont été publiquement présentés – on a notamment vu Sony être mis en cause pour sa politique sur le crossplay.

Dans la foulée, des emails échangés entre Epic Games et Walmart ont également été publiés. Le groupe de grande distribution américain, considéré comme un géant de l’industrie mondiale, aurait commencé à travailler sur un service de cloud gaming au moins en 2019. Mark Rein, co-fondateur de Epic, écrivait cette année-là dans un email : “Ed, Matt et moi avons rencontré des cadres de Walmart pour écouter un pitch surprise (nous ignorions que ce serait sur un service de cloud gaming), et c’était curieux. J’ai essayé la démo sur un téléphone Android avec une manette Xbox, et l’expérience était similaire à la PS4, et supérieure à Android ou iOS. Ils ont aussi déplacé la démo vers un ordinateur portable en temps réel (le stream vidéo a été transféré instantanément) et j’y ai joué. Encore une fois, l’expérience était IMMENSEMENT supérieure au fait de joure sur le portable Surface Pro de ma fille (pas moins que la version la moins chère !) ou les vieux portables de travail qu’ils ont ramené“.

Rein aurait également suggéré que la démo de Walmart était plus efficace que Google Stadia, et notait que ce nouveau service, de même que GeForce Now de Nvidia, fonctionnait nativement avec le Epic Games Launcher. C’est une donnée importante, puisque toute nouvelle intégration représente une nouvelle masse de travail pour le studio, et de possibles bugs à résoudre sur le long terme.

Vous pouvez retrouver ci-dessous plusieurs documents techniques représentant le fonctionnement du service de Walmart :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

La révélation est de taille, surtout de par sa qualité. Réaliser un service de cloud gaming est quelque chose d’assez compliqué ; ainsi, les français de Shadow ont été placés en liquidation judiciaire avant d’être rachetés de OVH, tandis que Google Stadia enchaîne les départs de ses développeurs et les projets annulés.

Puisque Walmart a déjà pris contact avec Epic Games, on peut imaginer que d’autres acteurs importants comme Electronic Arts ou encore Valve. L’année 2020 a fortement été marquée, et ralentie, par la crise mondiale liée au Covid-19. Mais au vu de l’état d’avancement théorique de son service dès 2019, on peut imaginer que les chose sont déjà bien avancées. Le groupe n’a pour l’instant pas communiqué sur cette annonce arrivée un peu à l’improviste, mais si la technologie est présente, on peut espérer une annone pour cette année.

Néanmoins, il faut bien prendre en compte que Walmart ne bénéficie pas nécessairement de la plus grande affection de la part des gamers. En 2019, suite à une double tuerie, le groupe avait décidé de ne plus mettre les jeux vidéo en avant dans ses magasin, participant à une logique de blâme relativement douteuse. On imagine que Walmart a l’intention de changer sa politique pour plaire aux gamers, mais la tâche s’annonce longue…

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire