[GUIDE] Fonctionnement de l’anima dans World of Warcraft : Shadowlands, entre farm et fonctionnalités de Congrégation

Après la puissance prodigieuse de Legion et l’azérite de Battle For Azeroth, une nouvelle ressource est désormais disponible à Shadowlands : l’anima. Si vous avez déjà commencé l’extension, vous savez combien cette énergie brute issue des âmes est primordiale au fonctionnement d’à peu près tout en Ombreterre ; mais à quoi sert-elle précisément, et comment s’en emparer ? On voit tout ça ci-dessous !

 

 

  • L’utilité de l’anima – stockage malin

 

Malgré la comparaison avec les ressources des extensions précédentes, l’anima ressemble à une version plus nuancée de tout ça, la rendant d’autant plus intéressante. Elle est en effet utile pour envoyer vos troupes au combat depuis la table de missions ; à vous de bien jauger le pour et le contraire mais, personnellement, une mission me rapportant 35 unités d’anima m’en coûte un peu moins de la moitié et, à raison d’une bonne douzaine de missions par jour, le tout est plutôt rentable !

Mais pourquoi faire ces missions ? Car en plus de gagner encore plus d’anima, d’or ou encore de stuff, certaines missions vous permettront d’engranger des Cendres d’âme, nécessaire au craft et l’amélioration des objets légendaires de Shadowlands. Il est donc très intéressant de monter tant vos réserves d’anima que vos sujets afin de pouvoir commencer le farming au plus tôt, et avoir la possibilité d’acquérir du légendaire sévère pour les prochaines mises à jour.

 

 

 

  • L’utilité de l’anima – on s’amuse dans les Sanctums

 

En tant que ze ressource à posséder en Ombreterre, l’anima est recherché par vos Congrégations respectives, et servira à de nombreuses tâches. Tout d’abord, l’anima que vous récupérerez dans vos aventures devra être reversé dans le réservoir correspondant – c’est à partir de là que vous pourrez le voir dans l’onglet monnaies de votre interface, et que vous pourrez le dépenser.

A partir de là, vous pourrez débloquer de nombreuses activités dans votre Sanctum, comme la fameuse table des missions, ou encore le réseau de transport. Qu’il s’agisse des Venthyrs, des Faë nocturnes, des Nécro-seigneurs ou encore des Kyrians, chacune des factions de l’Ombreterre peut se déplacer rapidement dans son propre royaume grâce à ces anciennes balises. Au total, trois tiers seront à débloquer aux prix respectifs de 2 000, 5 000 et 10 000 anima. Le coût peut sembler impressionner impressionnant mais ça se farm assez vite –  ce sont plus les âmes rachetées qui poseront problème, comme indiqué dans notre guide sur les monnaies de Shadowlands.

 

 

Revenons rapidement sur la table des missions qui, pour cette extension, s’offre quelques changements en misant moins sur l’aléatoire. Vos troupes sont infinies et peuvent donc être utilisées autant de fois que vous le souhaitez ; attention à leur positionnement sur le “tableau de missions” puisque certains sujets seront plus efficaces en arrière pour taper à distance. Ce n’est qu’une légère nuance stratégique, mais tout de même appréciable ! N’oubliez pas que vous pouvez gérer vos différentes missions depuis l’app WoW sur smartphone, afin de maximiser votre gain journalier d’anima.

Autre fonctionnalité sympa et utile : le conducteur d’anima ! Activable depuis votre Sanctum contre une petite quantité d’anima, cet appareillage antique vous permettra de focaliser une partie de la puissance de votre réservoir vers un lieu spécifique de votre royaume pour y invoquer un boss, un coffre, ou encore une quête spéciale ! Une bonne manière de varier les plaisirs en récoltant des loots sympathiques.

 

 

 

Last but not least, chaque Congrégation offre une activité spécifique ! En effet, un genre de “jeu dans le jeu” à thème vous fera progresser tant en puissance que dans l’histoire locale, et offre un vent de fraîcheur rafraîchissant par rapport aux extensions précédentes.

 

  • Kyrians : la Voie de l’Ascension
  • Faë nocturnes : le Conservatoire de la Reine
  • Nécro-seigneurs : la Fabrique à Abominations
  • Venthyrs : la Cour des Braises

 

Il y a au total cinq tiers pour ces activités, qui se débloqueront au prix respectifs de 2 000, 5 000, 10 000, 12 000 et enfin 15 000 unités d’anima ! Cela peut paraître impressionnant mais rassurez-vous, le farm progressif est plus rapide qu’il en à l’air.

 

 

 

 

  • Du coup je farme ça où ?

 

Un moyen simple et efficace est d’en investir une petite quantité via la table des missions. Comme expliqué plus haut, avec une douzaine d’unités d’anima investie dans une mission, cela m’en rapporte généralement trente-cinq. Multipliez ça par une journée et votre nombre de sujet, et on arrive quand même plusieurs centaines par jour.

Deux quêtes hebdomadaires de donjons sont à prendre à Oribos, et rapportent chacune 250 unités d’anima – simple et efficace. Deux quêtes PvP sont également disponibles : la classique Surmonter l’insurmontable en monde ouvert et une autre qui demandera de récolter un certain nombre de points d’honneur en champ de bataille normal ou épique. Au vu du l’utilité de cette monnaie dans Shadowlands, je vous conseille de faire ça vite fait bien fait, et c’est une excuse toujours valide pour aller taper sur la faction d’en face.

Encore une fois, l’anima se récolte via des objets utilisables au Sanctum, répartis de la manière suivante :

 

  • Peu commun (3 anima) : certains rares et coffres, de même que les Echos du conflits liés au PvP sauvage, offrent des tokens de qualité  peu commune contenant 3 unités d’anima.
  • Peu commun (5 anima) : donjons et élites, ainsi que la table des missions, rapporteront des tokens à 5 unités d’anima.
  • Rare (35 anima) : généralement donné en récompense des quêtes mondiales de Shadowlands.
  • Epique (250 anima) : les tokens épiques sont les récompenses des fameuses quêtes hebdomadaires, pensez donc à les faire !

 

Pour ce que ça vaut, il est également bon de noter que chaque semaine, une quête vous demandera de remplir le réservoir de votre Sanctum avec 1 000 unités d’anima. Cette quête est primordiale puisqu’elle débloque le fameux Renom de Congrégation, et donc les quarante étapes qui y sont liées !

 

 

 

  • Le point lore sur l’anima

 

Dès notre arrivée en Ombreterre, nous avons vite été confronté à la terrible pénurie de cette substance, issue des âmes mortelles et de leurs actions. Cela est dû au fait que le fameux “cycle de la mort” a été cassé (par Argus ? Helya ? Autre chose ?) et que les âmes sont automatiquement dirigées vers l’Antre, où le Geôlier peut faire ce qu’il veut avec – ce qui implique souvent des chaînes et de la torture, mais c’est un autre sujet.

L’anima est autant une source de pouvoir brut qu’une monnaie d’échange, ce qui explique que les quatre grandes Congrégations en demandent d’énormes quantités. La pénurie orchestrée par Denathrius a donc d’importantes conséquences, d’autant plus que les âmes fortes (Garrosh, Draka, Alexandros Mograine…) disposent de plus d’anima que des âmes, disons, classiques !

 

 

 

On espère que ce guide aura été utile, n’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de l’article ! Au fur et à mesure de l’extension, il n’est pas impossible que Blizzard rajoute d’autres moyens de gagner, mais aussi dépenser, l’anima ! Cela dit, avec toutes les améliorations de Sanctum, on a quand même de la marge.

 

 

 

 

   

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

2 thoughts to “[GUIDE] Fonctionnement de l’anima dans World of Warcraft : Shadowlands, entre farm et fonctionnalités de Congrégation”

    1. Hey Worgen, merci pour ton commentaire ! C’est vrai que les guides sont beaucoup consultés mais qu’il y a peu de retours, donc ça fait très plaisir ! <3
      Puisse Gilnéas vite être reconquise pour qu'on lui redonne sa gloire d'antan !

Laisser un commentaire