[GUIDE] Comment bien débuter dans Fallout 76 avec 10 astuces

Fallout 76 est d’ores et déjà disponible, offrant à vos talents de survivants des Appalaches ravagées par les bombes, les calcinés et les textures manquantes. Mais en plus d’être un nouveau monde, il s’agit aussi du premier Fallout online, avec beaucoup d’éléments de survival, certains étant clairement inspirés de New Vegas et d’autres totalement nouveaux. Si vous débutez ou que vous avez prévu de jouer, lisez ces quelques astuces pour être totalement préparé au pire.

 

  • Les perks, c’est la base

 

Chaque fois que vous gagnerez un niveau, vous pourrez choisir une carte de compétence à ajouter à un emplacement. Cela peut être une augmentation de la capacité à porter du bric-à-brac, des dégâts accrus avec les armes automatiques ou une plus grande quantité de munitions ramassées. Chaque carte correspond à une statistique S.P.E.C.I.A.L, il vous faudra donc faire des choix ; lesquelles choisir dépendra majoritairement de votre style de jeux, et des éventuelles difficultés que vous rencontrerez.

Personnellement, assez tôt dans le jeu, j’ai opté pour des perks augmentant le bric-à-brac maximum que l’on peut porter ; on y reviendra, mais c’est très important ! Sachez également que vous pouvez fusionner plusieurs cartes pour augmenter leurs bonus, jusqu’à trois niveaux maximum.

Petite précision assez importante : certains bonus ne sont pas que passifs. Par exemple, les perks permettant d’obtenir des munitions supplémentaires nécessitent d’appuyer sur la barre d’espace afin de chercher des balles bonus. Vous avez un exemple avec le GIF ci-dessous :

 

 

via Gfycat

 

 

  • Des ressources, des ressources et des ressources !

 

On le sait, la récolte de ressources est extrêmement importante dans les jeux de RPG ou de survie ; mais vu que Fallout 76 est un mix de tout ça, c’est vraiment primordial ! Dès votre arrivée dans l’abri de départ, vous pourrez commencer à récupérer des trucs inutiles pour les recycler plus tard, et avoir certains composants de base. Pour les cinq premiers niveaux, prenez TOUT, vous avez la place et ça sera globalement utile. Par la suite, il vous faudra être plus attentionné et récupérer les ressources rares (de type matériaux nucléaires) ou ce dont vous avez besoin.

Dans mon cas, la construction de mes premiers bâtiments du C.A.M.P m’a vidé de quasiment tout mon bois, je me suis donc concentré sur ça – idem pour l’aluminium, mais pour le coup, aucune idée de ce que j’en ai fait. Bien entendu, tout ce qui est adhésif sera utile pour le crafting.

 

  • Quelles quêtes faire ?

 

Fallout 76 n’a certes pas de PNJ, mais les terminaux, holobandes et documents vous donneront de quoi vous occuper, et ce assez rapidement. S’il est facile de se perdre dans toutes ces storylines différentes, le plus simple est de faire celle de base, qui demande de retracer le chemin du Superviseur. D’abord parce que cela vous fera parcourir et découvrir une bonne portion de la map, mais aussi parce que les récompenses d’expérience sont assez conséquentes. Cela dit, ne vous attendez pas non plus à une intrigue passionnante.

 

 

 

  • Le recyclage est la clé du bonheur

 

Vous allez ramasser un certain nombre d’armes et de pièces d’armures, et celles du début ne seront d’ailleurs pas folichonnes. Il vous faudra alors en recycler beaucoup, et sans hésiter. Gardez les pièces d’armure dont vous êtes équipé, deux-trois armes différents (celle pour lesquelles vous avez des munitions) et recyclez le tout dès que vous pouvez. D’abord parce que ça vous libérera de précieuses places dans l’inventaire – Bethesda a d’ailleurs indiqué vouloir, dans un futur proche, augmenter la capacité maximale.

Mais aussi parce qu’en ramassant ou recyclant des armes, vous aurez une chance d’apprendre de nouveaux plans de fabrication ! C’est vraiment important, car la possibilité de créer une arme qui tape plus fort vous donnera un réel avantage. Et puis, bien sûr, recycler des armes et de l’équipement est un excellent moyen de récupérer des compos de crafting.

 

  • Ne ratez pas les événements publics

 

En ouvrant votre map, vous constaterez des points d’intérêt semblables aux objectifs de quête : il s’agit de lieux d’événements, où vous pouvez vous téléporter contre quelques capsules. Vous devrez remplir des objectifs spécifiques (défendre une zone, nettoyer une usine…) en compagnie d’autres joueurs ayant aussi accepté la mission.

N’hésitez pas à faire un maximum de ces events, et ce malgré le coût de la téléportation ! Les objectifs sont clairs sans être hyper difficiles à atteindre, et l’union fait la force. Les récompenses finales sont en général très généreuses, sans compter l’expérience gagnée en tuant les mobs. Alors n’hésitez plus, faites les événements publics !

 

 

 

  • La mort, ça rend plus fort

 

Aussi étrange que cela puisse paraître, n’hésitez pas à succomber. Car si cela vous arrive, votre inventaire sera stocké dans un petit sac en papier tout mignon, et vous aurez juste à aller le chercher sur le lieu de votre mort. Le respawn se fera à proximité, donc pas trop de temps perdu, et vous pourrez également prendre votre revanche sur la cause de votre mort.

Quelque part, mourir présente aussi des avantages. Si vous n’avez plus de stimpacks et que votre vie est vraiment basse, succomber aux dangers des Appalaches peut être un excellent moyen de revenir en bonne santé avant d’aller récupérer des loots sur tout le monde.

 

  • Jouez donc un peu de musique

 

Lors de vos explorations, vous trouverez probablement des pianos et autres guitares. Et si l’apocalypse recèle de nombreuses urgences, prenez le temps de jouer un morceau ! En effet, cela vous fera sentir relaxé mais surtout, offrira un bonus temporaire, comme un boost de régénération d’AP. Ces quelques instants à jouer de la musique seront donc particulièrement utiles pour de longues minutes de bonus.

 

 

 

  • Les changements du SVAT

 

Bethesda a fait quelques changements pour le système de visé du Pip-Boy, notamment pour s’adapter au fait que Fallout 76 soit en ligne. Ainsi, le temps n’est plus ralenti, ce qui était quand même bien pratique pour jauger les situations délicates. Cela étant dit, le SVAT est toujours hyper utile pour venir à bout d’ennemis coriaces.

Une de ses autres utilités est de repérer des adversaires ; en effet, s’ils sont cachés dans la brume ou derrière des décombres pas faciles à détailler, le SVAT peut être un excellent moyen de les repérer, et de les sniper dans le plus grand des calmes.

 

  • Les épingles à cheveux, ces trésors inestimables

 

Je dois dire que dès le début, j’ai été assez surpris de la faible quantité d’épingles à cheveux, surtout comparé à Fallout 4, qui en regorgeait. Si vous pouvez en acheter auprès de certains marchands, je vous conseille néanmoins d’être extrêmement précautionneux dans vos crochetages, car vous pourrez vite vous retrouver à court d’épingles.

 

  • La nourriture, la faim et la soif

 

Fallout 76 n’est pas un RPG, contrairement à ses prédécesseurs, mais il est autre chose : un survival, avec tout ce que ça implique. Première chose à savoir, la nourriture finit par se gâter (lentement, cela dit), n’hésitez donc pas à la cuisiner dès que vous en avez l’occasion ! Les plats préparés seront utiles pour restaurer votre vie, vous donner des bonus… et remplir votre estomac.

En effet, Fallout 76 introduit la faim et la soif, et pour éviter de souffrir de ces maux, une solution : boire des liquides et manger des solides. Si vous ne faites pas attention à cela, votre AP diminuera et vous serez plus sujet aux maladies. Gardez également en tête que les matériaux de cuisine bruts (chair de rataupe, pétales…) doivent être cuisinés avant d’être ingérés.

Soyons civilisés.

 

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

2 thoughts to “[GUIDE] Comment bien débuter dans Fallout 76 avec 10 astuces”

Laisser un commentaire