[Gamescom 2023] On a discuté avec le directeur de Total War : Warhammer 3, du nouveau DLC aux origines de la trilogie

Shadows of Change va apporter beaucoup de nouveautés à Total War : Warhammer 3, et ce au moins pour une raison : il s’agit du premier DLC se focalisant sur trois factions en même temps.

Lors de la Gamescom 2023, j’ai eu l’occasion de m’asseoir avec Richard Aldridge autour d’une chope de Bugman XXXXX, afin de parler de ce nouveau contenu mais également de la trilogie en elle-même. Le directeur du jeu m’a donc expliqué pourquoi Shadows of Change a une approche différente : « Les précédents DLC avaient parfois des problèmes narratifs lorsqu’on opposait un personnage à un autre. Ici, nous voulions absolument ces trois personnages pour ce qu’ils apportent au jeu. La pièce centrale est bien sur le Changelin, de par son gameplay et son importance ; mais nous voulions aussi donner à d’autres factions de quoi s’amuser. »

Pour rappel, Shadows of Change introduira Yuan Bo (Grand Cathay), le Changelin (Tzeentch) et la Mère Ostankya (Kislev), qui ont tous de nouvelles mécaniques dédiées. J’ai eu l’occasion de tester un peu le Dragon de Jade lui-même, qui est accompagné de nouvelles unités aussi puissantes que mobiles ; sa capacité principale lui permet d’exécuter une entité unique lorsqu’elle tombe sous les 20% de vie (oui, vous avez bien lu) en fait un duelliste particulièrement efficace, qui offre une nouvelle dynamique sur le champ de bataille. II est également bon de noter que Yuan Bo et ses mécaniques de faction seront également disponibles sur Immortal Empires.

 

total war warhammer 3 54

 

Et si ce DLC s’annonce plein de bonnes choses, malgré la controverse autour du prix, Richard Aldridge a accepté de me parler de l’origine de la trilogie, et de son évolution en sept ans.

Notamment, la question qui revient le plus souvent est celle du choix des factions à incorporer, et dans quel ordre : « Personnellement, j’aurais adoré avoir les Nains du Chaos dans Warhammer 1. Mais il nous fallait un équilibre entre Ordre et Destruction, et les Chorfs [Chaos Dwarves, ndlr] sont plutôt une anti-faction. Je suis tombé amoureux d’eux dans mon enfance grâce à un White Dwarf, qui avait une couverture si épique et effrayante en même temps. Mais ça n’est pas plus mal que nous ayons dû attendre, parce que Warhammer 3 est au final très centré sur le Chaos. On a donc pu créer un opus particulièrement sombre, ce qui en soi est très fun. »

Et justement, des Nains du Chaos au Grand Cathay, en passant par la Côte Vampire, il ne fait aucun doute que Creative Assembly a su donner vie à des factions particulièrement obscures – au point de passer un coup de main à Games Workshop pour créer The Old World. « On commence par regarder les figurines en elles-mêmes, puis le lore et tous les éléments autours, » explique Aldridge. « On s’attelle ensuite à transformer ça en notre contenu de base, sur lequel on peut travailler et aller de l’avant. L’idée est vraiment de garder le travail de base, tout en l’adaptant pour qu’il plaise aux joueurs. Et j’espère que la passion que nous avons pour cet univers se ressent dans le jeu ! » Un exemple de cette attention aux détails peut être vu dans le trailer d’annonce de Harry the Hammer, puisqu’à un moment, le célèbre guerrier prend exactement la même pose que sa figurine dédiée.

 

total war warhammer 3 56

 

 

En oscillant entre tradition et innovation, Creative Assembly peut également se permettre de créer des synergies intéressantes. Ainsi, la Mère Ostankya a une grande affinité avec le Domaine des Bêtes, elle partage donc certaines de leurs unités avec… Les Homme-Bêtes, et en tout logique. C’est une idée assez originale, mais qui fait sens quand on regarde l’ensemble de l’univers.

Richard Aldridge m’a également parlé des livres, et de la place qu’ils ont dans Total War : Warhammer. « Nous sommes nombreux chez Creative Assembly à vouloir intégrer tel ou tel personnage, » explique-t-il. « Malus Darkblade, Gotrek & Felix et plus récemment Ulrika Magdova ont été un plaisir à ajouter, pour de nombreux collègues qui adorent les livres. C’est quelque chose que nous voulons continuer de faire, mais il faut qu’il y ait une raison pour que ça se traduise en jeu. » En plus du lore, le studio britannique a déjà impacté avec brio le gameplay du jeu, en proposant des Héros et Seigneurs légendaires issus des œuvres de Black Library ; Handy Hall, narrative designer de la saga, a précédemment annoncé que l’objectif était d’avoir encore plus de Héros ajoutés de cette manière, sans que l’on ne sache qui est sur la potentielle liste finale !

Après un lancement assez difficile, il ne fait aucun doute que Total War : Warhammer 3 est désormais sur une pente ascendante. L’univers créé par Games Workshop il y a près de quarante ans a été enrichi au fil des opus, DLC et contenus gratuits proposés par Creative Assembly, offrant une map immense sur laquelle passer des centaines d’heures à conquérir (ou détruire ?) le monde.

Et quant à sa race préférée, Richard Aldridge m’a indiqué qu’il s’agissait des Hommes-Lézards, parce que « on peut les peindre comme on veut et ils ont des dinosaures. Des dinosaures ! » Effectivement, c’est un argument imparable.

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

4 Responses

  1. Drake dit :

    Total War Warhammer 3 est sur une pente non pas montante mais glissante il y a juste à regarder les review Steam et les stats des ventes …
    Certe c est un dev et c est pas la bonne personne a parler de prix cependant on peut parler de contenu ! Et là il y a rien dans l article …
    Il y a très peu de contenu comparer aux autres Lord pack qui incluait 2 Lord + 1 gratuit MTN on a 3 payant pour moin de nouvel troupe … Très décevant
    Le changelin a l aire sympa mais de se que j’ ai pu voir actuellement des youtuber faisant son show case il ne peut pas perdre !!! Quel intérêt de jouer une faction qui ne peut pas perdre franchement …
    Mother Ostankia de kislev n a pas de nouveau Lord générique donc toutes c est autre armé seront diriger par des boya et des sorcière de givre se qui ne correspond absolument pas au lore !
    Yuan bo … A l aire tellement OP qu il mets littéralement c est 2 pauvre frère et soeur sur la touche … De plus les caravanes ont l aire buger permets Cathay de produire des montant absolument grotesque …

    Actuellement le jeux est rempli de bug mineur et majeur qui impacte son gameplay
    Par exemple Nakai un DLC « the hunter and the beast » ne peu pas recruter ses unité phare …

    Les sièges sont épouvantable et risible …
    L autoresolve et catastrophique et oblige a faire toutes les batailles par sois même …

    Bref je pourrai faire une liste mais journaliste n est pas mon boulots, si tu étais vraiment intéresser par se jeux tu te renseignerai sur son état de santé

    • Lothan dit :

      Merci de ton commentaire construit, je vais tenter d’y répondre :)
      Premièrement j’ai pu tester le DLC et la 4.0 après cette interview, j’ai donc un ressenti qui est au moins équivalent à celui des YouTubeurs. Concernant le Changelin, je t’assure qu’il est absolument possible de perdre. Certes, ça en dit long sur mon non-niveau, mais ça n’est pas une win automatique :)
      La Mère Ostankya est extrêmement fun à jouer, justement de par ses composition hétéroclites. Quant au lore, on peut effectivement admettre que tu as raison ; je rappelle cependant que le lore de Kislev n’existe pas vraiment puisque que GW a tué Warhammer Battle. Sa résurrection se fait en tandem avec Creative Assembly, on peut donc estimer que ça a été pris en compte.
      Quant à Yuan Bo, il demande énormément de micro-gestion – après pour être honnête je n’ai joué que trois heures avec lui, et c’est trop peu pour se faire un avis réel. Néanmoins, il apporte un gameplay assez différent de ce dont on a l’habitude, donc juste pour ça, je pense que ça vaut le coup.
      Le bug des caravanes a été résolu pour la 4.0, je crois que ça fait au moins deux semaines qu’on le sait. Idem pour Nakai, autant je trouve intolérable que CA ait laissé les choses en plan pendant si longtemps, autant c’est corrigé pour la 4.0. Peut-être que les YouTubeurs ont oublié d’en parler ?
      Je pense pouvoir dire que je suis sincèrement intéressé par le jeu, après il semble qu’on ait des opinions divergentes – ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose ! Mais tout comme je suis loin d’être à moi seul une source encyclopédique, je conseille à tous de ne pas prendre les vidéos aux miniatures choquantes pour argent comptant. Aussi plein de défauts soit-il, Total War : Warhammer 3 s’est largement amélioré depuis sa sortie, et la map Immortal Empires est le fantasme ultime des fans de l’univers comme moi. Certes, ça n’empêche pas la critique, mais avec objectivité :)
      Cela dit, j’entend et respecte tout à fait ton opinion !

  2. Corallo dit :

    Et pour la polémique par rapport au prix et du choix des développeurs de ne pas poursuivre ce TW3 si ce DLC (trop cher) ne fonctionnait pas ?

    Vous n’en avez pas marre les « journalistes » du JV de ne jamais vous mouillez ?

    • Lothan dit :

      Qu’on ne se mouille pas sur quoi ? Sur le fait que le game director n’a absolument rien à voir avec les prix des DLC ou même du jeu de base ? Et à ma connaissance il n’y a absolument aucun choix de ne pas poursuivre Total War : Warhammer 3 si le DLC fonctionne ou pas, à moins que tu disposes de sources à partager ?
      Il faut arrêter de vouloir tout polémiquer sur tout, en particulier en mélangeant des choses qui n’ont rien à voir.

Laisser un commentaire