Frogwares annonce que The Sinking City sur Steam est une version piratée par Nacon

   

Le torchon continue de brûler entre l’éditeur ukrainien et l’éditeur français. Frogwares vient d’annoncer publiquement que la version Steam de The Sinking City n’est pas la sienne, mais une mouture piratée et réorganisée par Nacon. Pour rappel, les deux entreprises sont engagées dans une guerre judiciaire depuis plusieurs mois, avec plusieurs rebondissements en cours de route.

En janvier dernier, le jeu lovecraftien était de retour sur Steam après de longues semaines de suspension, édité par le studio lui-même… jusqu’à hier. Dans un twist surprenant, Frogwares accuse Nacon d ‘avoir piraté son jeu, notamment en contournant plusieurs sécurités établies via l’Unreal Engine ; le logo de l’éditeur ukrainien et toutes autres références similaires ont été supprimées, mais ça n’est pas tout ! Le clé d’encryption utilisée par Nacon leur permet d’intégrer du contenu additionnel mais pas tout ce qui est relatif à Steam, ce qui inclut les succès et les sauvegardes sur le cloud.

Par ailleurs, Frogwares bénéficie toujours d’un accès à la page du magasin, ce qui leur permet de poster des avertissements qui dénotent assez avec les annonces de mises à jour habituelles :

 

 

 

Le studio ukrainien a également précisé : “Les hackers n’ont même pas pris la peine d’utiliser une clé d’encryption différente de la nôtre quand ils ont recompilé le jeu“. Par ailleurs, le studio ukrainien indique savoir comment Nacon s’est procuré la clé, mais réserve cette informations pour le tribunal.

Ce nouveau twist risque justement d’agacer les autorités judiciaires, pour deux raisons : Nacon a eu la permission du tribunal de poursuivre la commercialisation du jeu, et si ce dernier est une version piratée, ça risque de ne pas faire sourire grand monde. Mais si c’est Frogwares, on se retrouve avec une diffamation pouvant avoir de graves conséquences sur les revenus de l’éditeur français.

Nacon a bien entendu démenti les accusations de son ancien partenaire, et pointé du doigt des méthodes peu rigoureuses, mais nous ne connaîtrons pas le fin de mot de l’histoire tout de suite. Sauf changement majeur, le jugement du dossier original devrait avoir lieu en mai prochain, et ce nouveau rebondissement risque de compliquer encore plus les choses…

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire