Fallout 76 : on décortique les infos et on théorise des trucs

C’est officiel, Fallout : 76 sera la prochaine entrée de la plus célèbre série post-apocalyptique. Nous avions déjà émis quelques théories rapides dans notre article d’annonce, mais concrètement, à quoi peut-on s’attendre ? S’il faudra attendre le 11 juin prochain et la conférence de Bethesda lors de l’E3, on peut déjà émettre quelques hypothèses à partir des maigres éléments dont on dispose :

 

  • L’abri 76, c’est quoi et où ?

 

Commençons par le commencement : l’abri 76 a été mentionné pour la première fois dans la Citadelle de Fallout 3, où il est indiqué qu’il se situe dans la zones de D.C (Washington, pas les comics). D’une capacité de 500 personnes, il a été conçu pour s’ouvrir 20 ans après la fin de la guerre, afin que ses occupants puissent re-coloniser le monde – c’est d’ailleurs ce qu’indique la télé du trailer. Il est également important de noter que l’abri 76 est un abri de contrôle, où les employés de Vault-Tech peuvent observer les comportements des résidents à travers tout le pays. Il est donc plus que probable que nous ayons droit à des easter-eggs savoureux sur des lieux bien connus, tel que l’abri 101, par exemple.

Il est aussi intéressant de noter que la chanson du trailer est Take me home, Country roads de John Denver, qui parle beaucoup de l’Etat de Virginie Occidentale – ou “West Virginia” en VO. Il est donc possible que ça soit une des localisations de l’abri, si Bethesda souhaite éviter de nous faire retourner à Washington (retour de l’Enclave, voire découverte de ses débuts ?). La capitale de la Virigine Occidentale, Charleston, semble être un lieu de choix pour servir de cadre à cette nouvelle aventure.

Si on regarde précisément le trailer, on note que le Pip-Boy présenté semble être d’un genre nouveau – ou ancien. En effet, il ressemble à une version bricolée entre les versions 2000 et 3000, bien connues des fans du jeu :

 

 

Et si on regarde attentivement, on peut apercevoir une date : le 21 octobre 2102. Cela concorderait avec les vingt années (et un peu plus) suivant la fin de la guerre, et l’ouverture de l’abri. On peut imaginer à partir de là deux hypothèses : un bug technique de Vault-Tech a fait que l’abri s’est ouvert avec quelques années de retard, entraînant d’éventuelles complications parmi les résidents ; ou tout le monde est sorti à temps, et a profité de ces quelques années de délai pour commencer à explorer les alentours. Qu’elle que soit la réponse, ça s’annonce hautement intéressant !

Le trailer laisse également voir un camion en guise de jouet ; ça, plus le fait que le monde explorable s’annonce assez grand (ne serait-ce que pour égaler les standards des open worlds d’aujourd’hui), laisse envisager la possibilité que la série Fallout ai enfin droit à ses propres véhicules. Il serait très intéressant de voir, comment juste après la Grande Guerre, les survivants s’organisent pour réparer et entretenir un maximum de véhicules, et découvrir des survivants…

 

  • Quel type de jeu ?

 

Fallout 5 aurait été l’étape suivante la plus logique pour beaucoup, y compris nous, mais Bethesda semble vouloir nous prendre à contre-pied ; l’idée d’un spin-off centré sur un lieu précis est néanmoins loin d’être stupide, en témoigne le succès de New Vegas. Et s’il serait hautement intéressant de découvrir l’après-guerre seulement quelques années après la fin de la catastrophe nucléaire, Big B aurait, semble t-il, des plans différents.

Si l’on en croit nos confrères de Kotaku (généralement au taquet sur les leaks), Fallout : 76 serait un RPG survival en ligne ! Des quêtes et une histoire sont prévues, de même que de la construction de base et “des mécaniques de survival et multijoueur” ; ce serait donc une grande première pour la série Fallout, qui s’ouvrirait au multijoueur. On peut cependant craindre un modèle vaguement semble à celui de The Elder Scrolls Online, où la série principale semble avoir été mise de côté.

 

 

L’année dernière, Bethesda avait déjà recruté pour un “jeu freemium AAA non-annoncé“, il est donc possible que Fallout 76 soit ce fameux projet. Cependant, même si encore une fois, il faudra attendre l’E3 pour avoir des éléments concrets, on peut manifester certaines inquiétudes. La première concerne l’aspect “freemium” du jeu – que ce soit via le Creation Club ou les diverses éditions de Skyrim, Bethesda n’a jamais caché son amour de l’argent, quitte à décevoir sa communauté. L’autre point de discorde concerne, justement, le multijoueur : historiquement, la saga Fallout a joui de quêtes plutôt bien travaillées, d’un background extrêmement riche et de personnages/organisations attrayants. En étant concentré majoritairement sur le multijoueur, malgré la présence de quêtes, Fallout : 76 risque de ternir l’environnement narratif au profit d’interactions sociales. Mais, au risque de nous répéter, il faudra attendre l’E3 pour avoir plus d’informations.

 

  • Et la date de sortie, pardi ?

 

Concrètement : on ne sait pas. Bethesda nous en donnera très probablement une lors de l’E3, mais on peut déjà spéculer sur le mois d’octobre. Pourquoi ? Car cela marquera les dix ans du mythique Fallout 3, mais aussi parce que la date vue dans le trailer indique octobre. Bien entendu, c’est un élément assez léger, mais c’est toujours ça.

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire