Counter-Strike : Global Offensive devient gratuit, et se dote d’un mode battle royale !

Valve sait s’y prendre lorsqu’il s’agit de faire de surprises ! Le célèbre éditeur vient d’annoncer que Counter-Strike : Global Offensive devenait entièrement gratuit, et est d’ores et déjà téléchargeable sur Steam. Sur PS3 et Xbox 360, le jeu semble toujours payant, cela dit ; mais en offrant son célèbre FPS sur les plate-formes les plus populaires, Valve s’arroge un public quasi-illimité, et renforce une scène esportive toujours aussi endurante malgré les années.

Mais justement, comment partir à la conquête d’un jeune public ? Le battle royale, pardi ! Phénomène de mode depuis un an, ce genre a été décliné à toutes les sauces ; et c’est désormais sous le nom de Danger Zone que nous pourrons le pratiquer sur Global Offensive, avec 16 joueurs sur la map – ou 18 si les joueurs s’inscrivent en escouades de deux ou trois.

Le principe est le même que sur la plupart des jeux du même genre, où vous pourrez trouver de l’équipement, de l’argent et des livraisons spéciales un peu partout sur la map, laquelle est appelée Blacksite. Une tablette accessible à tous permet de suivre la map en temps réel, qu’ils s’agisse des joueurs ennemis ou des drops de stuff. Des skins d’armes spéciaux ont également été rajoutés, tant pour fêter cet événement unique que pour revitaliser l’écosystème financier du jeu désormais free-to-play.

Il est assez intéressant, après toutes ces années, de voir Valve s’actualiser sur les autres jeux – des rumeurs de battle royale avaient déjà émergé l’année dernière, mais ça n’était pas vraiment concret. Est-il désormais autorisé de croire que le studio reviendra à la création de jeux, y compris des suites d’anciennes licences comme Half-Life ? En mars dernier, Gabe Newell expliquait que oui, les équipes de développement travaillent sur des projets qui seront annoncés dans les années à venir.

L’espoir fait vivre…

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire