Chris Avellone nous en dit plus sur le Knights of the Old Republic III que nous n’avons jamais eu

Pire que les remords, ce sont les regrets ; et ils sont nombreux au sein de la communauté Star Wars des gamers, qui désespèrent depuis des années de voir un Knights of the Old Republic III. Récemment, nous avons appris qu’un tel projet avait effectivement été envisagé chez BioWare, avant d’être brutalement arrêté par Electronic Arts – l’éditeur ne s’est depuis pas exprimé sur le sujet.

Mais encore plus récemment, le narrative designer de la saga, Chris Avelonne, a donné encore plus de détails à VG247. On apprend que peu après la release de KotoR II, Avelonne avait commencé à écrire sa suite, ce qui remonte donc à il y a plus de quatorze ans. Concernant l’histoire, l’objectif était de faire partir les joueurs sur les traces de Dark Revan et de rencontrer d’autres seigneurs Sith, qui “sont bien plus terrifiants que ceux déjà rencontrés“. On aurait donc pu en apprendre encore plus sur le fonctionnement de cette sombre société, qui s’articule autour de la puissance brute et d’artefacts anciens.

Avelonne va encore plus loin, détaillant la relation de ces méchants avec les lieux : “Ces mecs auraient été des monstres. Ils auraient eu une puissance considérable, mais on aurait pu en même temps découvrir leurs psychologies, leurs personnalités, leurs histoires et comment ils interagissent avec les joueurs, la manière dont ils leur parlent. On aurait pu découvrir leurs différents pouvoirs, qu’ils ont cultivé et développé, et certains d’entre eux sont très anciens, ils ne dirigeaient pas juste un système solaire mais des pans entiers de la galaxie“. Avelonne nous peint ici un tableau très intéressant d’antagonistes compliqués, certes, mais aussi méchamment puissants. On aurait donc plus en apprendre beaucoup plus sur la culture Sith, en plus d’avoir des adversaires intéressants à affronter.

 

 

Du coup, les mondes que vous auriez visité auraient porté la marque de leurs seigneurs, ou les systèmes solaires, ou les groupes de lunes, peu importe“, a poursuivi Avelonne. “Vous auriez vu à quel point c’était horrible. Une partie des environnements auraient raconté une histoire sur tout ça. Cela aurait été une manière épique et grandiose de conclure la trilogie. La saga Knights of the Old Republic est toujours quelque part, nous n’avons juste pas eu le temps de la terminer“.

Mais pourquoi, justement ? On a ici l’ébauche d’un jeu qui à l’air, disons-le clairement, hyper méga stylé, et surtout soutenu par deux opus précédents au franc succès. Chris Avelonne a expliqué que lui-même ne comprenait pas pourquoi le jeu avait été refusé, surtout que BioWare comme Lucasarts étaient plus que chauds pour s’en occuper. Si les choses se passaient en 2004/2005, le nouveau canon de Disney n’était alors pas d’actualité (car inexistant) et la mode des jeux multijoueurs n’était pas omniprésente comme c’est le cas aujourd’hui. Personne ne sait vraiment qui a pris la décision de ne pas conclure la trilogie, mais plusieurs années plus tard, c’est le MMORPG Star Wars : The Old Republic qui a, grosso modo, pris la relève.

Malgré tout, les fans ne désespèrent pas d’avoir un jour un troisième Knights of the Old Republic, à la hauteur de leurs attentes. Malgré la fermeture de Visceral Games et l’annulation de son projet, Electronic Arts semble peu à peu revenir dans le droit chemin. La preuve la plus récente est Jedi : Fallen Order, jeu solo qui n’aura a priori pas de multijoueur et pas de contenu additionnel payant. Si l’éditeur américain choisit de poursuivre cette voie dans laquelle on ne peut que le suivre, il n’est pas impossible de voir une résurrection des anciens projets de BioWare, Knigts of the Old Republic III compris.

 

Emilio

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire