CD Projekt Red est désormais le deuxième plus gros studio de jeux vidéo d’Europe

C’est une juste récompense, et qui mettra tout le monde d’accord. CD Projekt Red vient d’atteinte 8 milliards de dollars de capitalisation boursière, faisant ainsi ce studio le second d’Europe derrière Ubisoft et ses 9,8 milliards. C’est un bond de plus d’un milliard d’euros pour le studios polonais, qui surfe sur un succès colossal depuis la sortie de The Witcher 3 : Wild Hunt en 2015.

Et justement, la série Netflix n’est pas étrangère à ce succès. Les huit épisodes disponibles depuis décembre dernier ont boosté les ventes de 554% et vu un nombre record de joueurs en ligne – et encore, on ne parle que des chiffres de Steam ! Ajoutez à cela la récente sortie sur Nintendo Switch, et on comprend pourquoi l’investissement réalisé il y a plusieurs années continue de payer. De plus, les ventes de The Witcher 3 sur Steam ont dépassé les 50 millions de dollars de chiffre d’affaire, ce qui débloquer un nouveau palier où le studio polonais touche 80% du prix total de vente – et bien entendu, 100% pour GOG !

Quid du futur ? Cyberpunk 2077 a été décalé à septembre, mais il n’est pas faux de dire qu’il s’agit d’un des jeux les plus attendus du siècle. D’après nos prévisions, les ventes devraient allègrement dépasser les cinq millions d’unités la première semaine, et si les critiques sont bonnes (et ça sent déjà très bon depuis plusieurs mois), il ne fait aucun doute que la capitalisation suivra. Ajoutons à cela le multijoueur, qui pourrait offrir du contenu supplémentaire bien garni comme aime le faire CD Projekt, et Cyberpunk 2077 pourrait à lui seul hisser le studio au-dessus des 10 milliards de dollars pour l’année fiscale en cours.

Bien entendu, nous parlons ici de moyen terme. Après tout, les récentes indications sur un The Witcher 4 soulèvent encore plus de hype, mais c’est une toute autre histoire…

 

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire