Vice Zampella nommé directeur d’un nouveau studio d’Electronic Arts, dédié à de nouveaux projets

   

En 2017, Electronic Arts annonçait à la surprise générale le rachat de Respawn Entertainment, petit studio ambitieux responsable du diptyque à succès Titanfall. Depuis, avec Jedi : Fallen Order mais aussi Apex Legends, le partenariat semble avoir porté ses fruits ; il faut cependant dire que d’un autre côté, EA souffre pas mal depuis plusieurs mois, notamment avec le lancement catastrophique, il y a presque un an, de Anthem.

Vince Zampella pourrait donc être une solution intéressante à tous ces problèmes. Passionné et avec un certain nombre d’expériences réussies, en plus du soutien de la communauté, le PDG de Respawn vient d’être nommé à la tête de DICE Los Angeles ; créé en 2013 et fermé en janvier 2018, ce studio était sensé être une extension du DICE original (basé à Stockholm) mais n’a pas eu énormément de succès, et l’échec de Medal of Honor : Warfighter est venu clore tout ça. Bien dommage, car l’antenne de Los Angeles a effectué un travail discret mais remarquable sur Battlefield 4, faisant notamment du jeu ce qu’il est aujourd’hui.

Il semblerait donc qu’il y a un an, le studio n’ai pas été entièrement fermé, et Zampella semble avoir de gros projets : « On va probablement le renommer, et donner une nouvelle image. On veut que les gens aient envie d’y aller pour créer du nouveau contenu« . En plus du poste de PDG qu’il garde, Zampella supervisera donc cette nouvelle unité, qui semble partir de pas grand-chose. Il est néanmoins confirmé qu’un tout nouveau jeu sera de la partie, mais de quelle licence ? Star Wars est envisageable, à moins que Respawn ne capitalise sur le succès de Fallen Order et poursuivre dans cette voix là, quitte à encore plus décaler Titanfall 3. On imagine également que, dans une certaine mesure, cela changera les choses pour Electronic Arts ; l’éditeur insistait pour que ses studios utilise le Frostbite Engine, justement créé par DICE, mais les récents échecs ont montré les nombreux défauts de ce moteur. Avec l’Unreal Engine 4 ou encore une toute nouvelle suite d’outils, Zampella et ses équipes pourraient bien produire quelque chose d’excitant !

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire