Une plainte au Canada vise Electronic Arts et son “son système de jeu illégal et non-licencié”

Tout finit par se payer, affirment certains, et il semblerait que Electronic Arts risque de s’en rendre compte. Deux joueurs canadiens viennent de déposer une action collective en justice contre le géant, affirmant : “Les jeux sont strictement contrôlés et licenciés dans ce pays. En désaccord avec ces lois, l’accusé a opéré un système de jeu illégal et non-licencié à travers ses loot boxes. Avec cette action en justice, les consommateurs canadiens demandent que l’accusé soit tenu responsable de son affreux comportement, et que leurs pertes soient compensées“. Vous l’avez compris, c’est encore une fois les loot boxes qui sont au cœur de la polémique.

Celles-ci avaient fait énormément de bruit peu avant le lancement de Star Wars : Battlefront 2, en 2017, au point que Electronic Arts avait rapidement dû revoir son système de récompenses. Mais étonnamment, le jeu développé par DICE ne se trouve pas dans la liste, laquelle est pourtant très étoffée :

 

  • FIFA 09-21
  • Madden NFL 10-21
  • NHL 11-21
  • NBA Live 14-19
  • UFC 2 and 3
  • Apex Legends
  • Battlefield 4
  • Battlefield Hardline
  • Battlefield 1
  • Dragon Age Inquisition
  • Mass Effect 3
  • Mass Effect Andromeda
  • Need for Speed Payback
  • Plants vs Zombies: Garden Warfare et Garden Warfare 2
  • Plants vs Zombies 2: It’s About Time
  • Star Wars: The Old Republic
  • Command & Conquer: Rivals
  • Heroes of Dragon Age
  • Star Wars: Galaxy of Heroes
  • The Sims Mobile
  • Warfriends

 

 

L’idée de cette action en justice repose donc sur le fait d’un système de paris à l’intérieur d’un jeu – reproche largement fait aux loot boxes depuis trois ans. Mais de cas précis, les plaignants invoquent la loi canadienne qui rend ledit système illégal s’il n’est pas régulé comme il faut, notamment en possédant une licence dédiée.

Il faut encore que la plainte soit qualifiée en action collective et acceptée par un tribunal, avant qu’une éventuelle investigation permette de condamner Electronic Arts. Mais si cela devait arriver, cela provoquerait ainsi un cas de jurisprudence qui, possiblement, pourrait faire des émules dans le reste du monde. Voilà qui pourrait sévèrement mettre un frein aux loot boxes…

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire