Nvidia face à une grosse baisse de revenus, et du minage de crypto-monnaies

Malgré une domination globale sur le marché des cartes graphiques, Nvidia a vu son action reculer de 18% suite à ses annonces de chiffre d’affaire pour le troisième trimestre 2018. L’une des raisons majeures est l’écoulement très faibles des cartes Pascal, largement inférieur aux prévisions.

D’où vient ce recul des ventes ? Du minage de crypto-monnaies, d’abord, ou de plutôt de son absence ; il est vrai que celui-ci est devenu beaucoup moins profitable du fait des chutes récentes des cours de différentes devises, comme le Bitcoin ou l’Ether. Jensen Huang, le PDG de Nividia, a d’ailleurs déclaré : “La gueule de bois des cryptos a duré plus longtemps que nous l’avions attendu, et nous as surpris, mais nous savons qu’elle finira par passer“. La guerre des prix pour le matériel de minage a toujours été délicate, et l’engouement autour de cette nouveauté avait fait grimper en flèche les prix des CG, à tel point que les réseaux sociaux ont vu naître une guerre entre mineurs et gamers.

Mais au-delà des crypto-monnaies, Nvidia a un autre problème : Nvidia. En effet, le constructeur se cannibalise tout seul avec ses nombreuses gammes ; depuis quelques années, le marché a été inondé de 1050Ti, de 1060, de Titans et maintenant de RTX 2080, ce qui n’a d’ailleurs pas vraiment fait du bien à la concurrence, AMD en tête. Mais justement, beaucoup de gamers semblent avoir mis de côté l’idée de changer de configuration, en attendant un prix plus avantageux pour les RTX récemment sorties. Les stocks de Pascal galèrent donc à s’écouler, et végètent dans les entrepôts. Néanmoins, dans les prochains mois, la démocratisation progressive du ray tracing pourrait bien propulser les RTX vers de nouveaux sommets, et Nvidia avec.

Parallèlement, AMD vient de sortir sa dernière carte Polaris, la Radeon RX 590. Et vous, quel fabricant préférez-vous ?

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire