League of Legends : avec la 7.15, des parties plus punitives

   

Comme annoncé auparavant, la refonte d’Urgot va bientôt être disponible. Mais quid du reste de ce patch 7.15 ?

Il semble que Riot ait envie de rendre l’early game plus dynamique. Qu’il s’agisse des délais de récupération chez Ekko, Ezreal ou Jinx pour ne citer qu’eux, ou des dégâts pour Gangplank notamment, l’accent est clairement mis sur les débuts de partie. Lux, Nami, Nautilus, Shyvana, Sivir : comme le patch note le dit lui même, le but est clairement de faciliter les débuts de partie.

La mid lane prend davantage d’importance également, avec des assassins AP rendus plus dynamiques, tels qu’Ekko déjà cité ou Akali qui bénéficie d’un léger up afin de lui assurer un snowball plus simple.

Du côté late game, les soldats d’Azir deviennent plus puissants dans les derniers niveaux, lui donnant les moyens de carry plus efficacement en fin de partie. Lissandra, Lux, Twisted Fate, Xerath et Ziggs figurent également sur la liste des personnages buffés, qu’il s’agisse d’une augmentation des dégâts de l’attaque de base, d’un sort ralentissant davantage, ou d’une réduction des délais de récupération.

De quoi donner un souffle d’agressivité chez les mages, qu’ils pourront utiliser aussi bien sur leur voie que pour décaler et influencer la partie dans son ensemble.

Au top, Riot annonce sa volonté d’instaurer une méta plus axée combattants que tanks, mais nous savons que les vieilles habitudes ont la vie dure. Nautilus ou Dr Mundo, tanks parmi les tanks, font partie des champions buffés, contrebalançant peut-être les up respectifs de Gangplank, d’Irelia ou de Nasus – qui sera en fin de partie encore plus dangereux puisque la Buveuse d’âmes verra son délai de récupération réduit de 50% lorsque le Gardien des Sables sera sous ultime.

Difficile de dire pour l’heure ce qu’il adviendra de cette voie, mais les derniers nerfs sur Singed ou Nunu semblent confirmer l’effort pour rééquilibrer les tanks.

Et dans le domaine des tanks, deux junglers passent par la machine à nerf : Zac et Gragas. Le premier, devenu top tier avec ses ganks à très longue portée, ses contrôles massifs et ses dégâts imposants, perd un peu de sa capacité à clean la jungle et donc à intervenir sur les voies ; le second devra attendre un peu plus longtemps entre chaque attaque de base et entre chaque gank puisque son ultime sera plus long à revenir aux premiers niveaux.

Du côté des ADC, quelques buffs pour Ezreal, Jinx, Sivir, et pourtant, on peut demeurer inquiets : lors de la dernière saison, au moment où les mages avaient profité d’une amélioration notable, ce sont les ADC qui avaient subi les décalages incessants des différents assassins. Et avec des améliorations chez Akali, Ekko ou Kayn, on peut craindre pour nos chers DPS.

Avec ces ajustements, il est fort possible que les parties deviennent plus intenses et plus punitives : peu de champions perdent des dégâts, beaucoup en gagnent ou voient leurs compétences perdre en délai de récupération. Les combats seront donc plus fréquents, plus violents, et c’est ainsi que les snowballs risquent de s’installer, dynamisant et accélérant le rythme des parties. A contrario, l’Épée vespérale de Draktharr trouve un équilibre et ne ralentit plus, mais la létalité n’est pas modifiée.

Côté skins, c’est la gamme des Oméga qui s’étoffe, avec quatre nouveaux : Tristana, Fizz, Twitch, et Veigar. Ils rejoignent donc Teemo, seul personnage faisant déjà partie de la section Oméga.

Et si vous attendiez, comme beaucoup, le retour du mode URF, il va falloir à nouveau vous armer de patience : pour ce patch, nous aurons à disposition le mode Ascension.

Bastien Jardot

Maître du monde dans longtemps - étudiant pour l'instant - futur professeur pas trop méchant - auteur aussi lucratif qu'un pélican - n'aime pas les rimes en "an"

Laisser un commentaire