Le PDG de Take-Two juge “irrespectueux” de lier les tueries aux Etats-Unis et les jeux vidéo

Suite aux deux récentes tueries aux Etats-Unis, Walmart a décidé de mettre en retrait les jeux violents, et le président Donald Trump a encore lié l’un avec l’autre. Mais pour Strauss Zelnick, c’est une ineptie totale ; lors d’une interview sur le talk-show Mad Money, le médiatique président de Take-Two a déclaré : “La vérité, c’est qu’il est irrespectueux envers les victimes et leurs familles de pointer du doigt les divertissements. Ils font parti de notre vie quotidienne, sont consommés de par le monde, et c’est partout pareil. La violence des armes est propre à l’Amérique. Cela doit changer, et ça ne changera que lorsque l’on s’occupera des vrais problèmes“.

Il est vrai qu’à chaque tuerie de masse aux Etats-Unis, les jeux vidéo sont pointés du doigt, et Take-Two fait office de parfait bouc-émissaire ; sa filiale 2K édite des jeux comme Grand Theft Auto ou encore Borderlands, et la violence y est assez présente. Mais encore une fois, rien n’a démontré que les jeux contenant de la violence induisent des tendances meurtrières. De par le monde, l’ensemble de l’opinion public a plusieurs fois exprimé son inquiétude sur ces fameux jeux violents, tandis que les armes elles-mêmes n’ont jamais été mises en causes ; la plaidoirie de Zelnick a beau être pleine de sens, il y a peu de chances que les choses changent prochainement…

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire