Le Comité olympique tiendra fin juillet un “forum” pour statuer sur l’intégration de l’eSport

Sport ou pas sport, olympique ou pas olympique ? De plus en plus remarqué auprès du grand public, notamment pour ses cashprize croissants et sa popularité auprès des jeunes, l’eSport n’est pas non plus loin des polémiques. La plus classique est probablement celle concernant son statut, beaucoup de jeux ne voyant pas cela comme un sport. C’est certes une vaste question, à laquelle nous n’allons pas répondre ici, mais on pourrait avoir un début de réponse avec le CIO.

En effet, le 21 juillet prochain, à Lausanne, se réuniront des membres du CIO mais aussi des comités olympiques nationaux. Et si cela peut sembler vaguement banal, sachez aussi que seront invitées des organisations epsortives : éditeurs, médias, sponsors, équipes et leurs joueurs… nous n’avons pour le moment aucun nom de disponible, mais on imagine déjà qu’il y aura quelques grosses pointures. L’objectif est d’imaginer à quoi ressembleraient des Jeux Olympiques auxquels seraient intégrés des jeux vidéo.

Déjà plus tôt dans l’année, StarCraft II avait fait le show aux JO d’hiver, tandis qu’en avril 2016, le Comité olympique avait déjà reconnu au principe de l’eSport d’être un sport, dans le sens large du terme. Cela faisait suite à l’adhésion à la World Anti-Doping Agency par l’International eSport Federation, et instaurait déjà un semblant de cadre légal. Toutes ces petites avancées ont manifestement contribué à tisser des liens relativement forts en le CIO et plusieurs acteurs esportifs, d’où ces discussions à venir. Nous avons déjà contacté le CIO pour obtenir plus d’informations, et nous reviendrons vers vous quand nous aurons du nouveau.

Pour rappel, les Jeux Olympiques 2024 se passeront à Paris, ce qui pourrait être une opportunité intéressante pour nos Frenchies…

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire