Entre TCG et arcade, Spells of Genesis est un jeu boosté à Ethereum

Les jeux sur smartphones sont… moyens, pour dire la vérité. Et que l’on aime ou pas le genre, il faut reconnaître que le modèle freemium assez agaçant est rapidement un frein, entraînant l’oubli de l’app pour passer à la suivante.

Mais depuis quelques mois que j’essaye de voir ce qui est proposé (du prochain Alien aux fortes ambitions de Steam), j’ai été séduit par Spells of Genesis, et pour plusieurs raisons. Développé par Everdream Soft, ce jeu est genre de TCG d’arcade. On garde le côté fun du deck avec beaucoup de cartes mais on enlève les aléas frustrants de la RNG, et on sait déjà que ça fera plaisir à certains.

Quatre cartes, c’est ce qu’il faut pour se constituer une main. Chaque carte a un nombre de points de vie et un score d’attaque, ce qui est assez classiques ; certaines disposent également d’effets spéciaux comment réduire l’armure des ennemis ou ajouter des points de vie aux alliés. Et, surtout, certaines cartes offrent un boost de vitesse… d’attaque ? Dans l’idée, oui.

Spells of Genesis nous fait affronter d’autres cartes qu’il faut détruire à l’aide d’une boule rebondissante, laquelle est guidée par un rayon laser. La vitesse de celle-ci peut être augmentée par certaines cartes, justement, et plus de rebonds signifie plus de cibles différentes touchées. On a donc l’aspect fun de détruire les ennemis dans un flash lumineux, mais avec le côté stratégique qui demande qui toucher en premier, et surtout comment orienter le rayon.

Quid de l’aspect payant ? C’est vrai, les cartes très puissantes sont très dures à obtenir… et c’est vraiment une bonne chose. Les cartes peuvent être améliorées avec une poussière obtenue via le désenchantement – assez classique. Mais une fois l’amélioration poussée au max, il est possible de fusionner deux mêmes cartes pour en créer une beaucoup plus puissante – et ainsi de suite, jusqu’à un certain stade. La progression est ardue mais au final, on a vrai sens de la récompense, et il y au final pas mal de cartes à désenchanter.

 

 

 

Le gros point fort de Spells of Genesis, c’est l’équipe qui est derrière. Depuis plusieurs années, Everdream Soft travaille à des jeux mobiles, mais aussi et surtout avec la blockchain. Cette technologie se démocratise de plus en plus, et le studio suisse l’utilise déjà depuis plusieurs années.

Qu’est-ce que ça apporte à Spells of Genesis ? Les cartes améliorées à leur niveau maximum sont tokénisées, ce qui indique qu’une copie immuable est effectuée sur une blockchain ; en rattachant votre porte-feuille virtuel à Spell of Genesis, vous pouvez ainsi posséder pleinement une copie de la carte, sur laquelle personne n’a d’influence. Sur le long terme, de tels objets pourront être convertis en assets sur encore plus d’autres jeux, renforçant l’écosystème bâti sur la blockchain par de nombreux studios ; ce TCG fonctionne sur les protocoles Counterparty et depuis peu Ethereum. Mais pour rendre Spells of Genesis encore plus plaisant, Everdream a laissé entendre que d’autres projets d’envergure étaient en cours, dont certains seront dévoilés prochainement…

Afin de rester dans l’ambiance, le jeu propose plusieurs cartes en rapport avec différentes crypto-monnaies, que vous pouvez découvrir ci-dessous :

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire