Découvrez du gameplay vidéo et des infos pour Total War : Warhammer 3

   

Des mois après son annonce, Total War : Warhammer 3 nous en a enfin mis plein les yeux ! La cinématique d’annonce était certes badass, avec la tsarine Katarina menant ses troupes kislévites face aux démons du Chaos, mais Creative Assembly nous a là gratifié de gameplay, et de surprises bienvenues.

Commençons pas la date de sortie, qui a été fixée à… on sait pas trop quand. Aucune date de sortie n’a été annoncé, à notre grand dam, mais on a de quoi se consoler avec ce gameplay :

 

 

 

Total War : Warhammer 3 introduira un tout nouveau mode de “Survival Battles“. L’idée est que deux factions (peut-être plus d’ici là) s’affrontent dans un attaque/défense spécifique. L’exemple de la vidéo ci-dessus nous dévoile le royaume de Khorne, que les troupes kislevites envahissent afin d’en capturer l’idole. Une ressource guerrière spécifique permet d’invoquer des renforts, mais également de lever des barricades ou des tours défensives. La bataille atteint son paroxysme à la fin, lorsqu’un Buveur de Sang affronte un énorme ours invoqué – et l’ensemble rend plutôt bien.

C’est l’occasion pour nous de voir la variété du roster de Kislev, qui va de sa cavalerie de lanciers à la garde tsarine, en passant par d’énormes pièces d’artillerie tirées par des ours.

Ci-dessous, vous pouvez retrouver la vision des développeurs, ainsi que quelques concept arts bien stylés.

 

 

 

Même s’il l’ensemble est attrayant, on regrette que l’ensemble était aussi court, surtout que nous n’avons pas eu d’aperçu de la campagne, et de sa map tant attendue. La date de sortie de Total War : Warhammer 3 étant toujours fixée pour cet automne, on imagine que Creative Assembly et Sega reviendront prochainement avec de nouveaux events, et donc de nouveaux détails !

Stay tuned, et priez bien Sigmar avant d’aller dormir.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire