[BlizzCon 2018] L’annonce de Diablo : Immortal semble avoir mis (très) en colère beaucoup, beaucoup de fans

La saga Diablo était extrêmement attendue pour cette BlizzCon 2018, un an après la sortie du Nécromancien ; il faut dire qu’après des années de disette, Sanctuaire était fortement attendu ! Puis ces derniers temps, Blizzard semblait assez actif sur la licence, avec des projets assez mystérieux : la série Netflix, le portage de Diablo III sur la Switch… sans parler de la confirmation de plusieurs projets !

Malheureusement, l’annonce de Diablo : Immortal n’a pas été super bien accueillie, et c’est pas peu de le dire. Retour en deux points sur une des plus violentes polémiques de l’histoire récente blizzardienne :

 

  • Les raisons de la discorde

 

En 2018, les jeux mobiles ont deux manières d’être vus : soit c’est un agréable moyen de passer le temps sur ton téléphone, soit c’est de la merde. Certes, cela peut paraître un peu tranché, mais les débats sur la place du smartphone dans les jeux vidéo le sont aussi. Le fait est que cette nouvelle plate-forme est mine de rien assez récente, et généralement, séduit un public jeune. C’est pourquoi lorsque Diablo : Immortal s’est révélé être la seule nouveauté de la saga, et une exclusivité mobile, beaucoup de fans ont vu cela comme une insulte à leurs premières heures de jeu, il y a longtemps.

Il faut dire que le mobile n’est pas un support hyper pratique, et le gameplay est souvent limité ; de plus, en portant sa licence sur un support aussi populaire, Blizzard semble dénaturer l’esprit de Diablo en l’adaptant à un public relativement jeune. Encore une fois, l’impression est que l’éditeur se soucie plus de gagner de l’argent que respecter sa propre saga et, par extension, les centaines de milliers de fans acquis en deux décennies.

Enfin, un troisième problème se dégage : NetEase. Le célèbre mastodonte chinois est particulièrement connu pour développer et éditer des jeux mobiles, dont Endless of God. Une portion non-négligeable de fans ont accusé Blizzard d’avoir fourni quelques skins et des logos à NetEase, qui aurait repris la majeure partie de ses jeux mobiles pour créer Diablo : Immortal. Blizzard n’a pas explicitement nié, indiquant seulement que les deux boîtes avaient travaillé de concert pour produire ce nouveau projet. Quoiqu’il en soit, pour le moment, Immortal manque clairement de l’âme Diablo qui faisait le succès de la série.

Précisions également que le jeun n’est pas prévu que pour mobile, donc pas de PC et consoles.

 

 

 

 

  • Les réactions de la communauté

 

Là, ça va piquer un peu ! Les fans se sont déchaînés sur Internet, que ce soir sur Facebook ou des forums, pour exprimer leur déception et leur colère envers Blizzard. L’impact le plus violent est probablement le rapport likes/dislikes sous les vidéos officielles. A l’heure où nous écrivons, voilà ce que ça donne :

 

  • Cinématique d’annonce : 7 900 likes pour 238 000 dislikes
  • Trailer de gameplay : 4 600 likes pour 108 000 dislikes

 

Clairement le ratio est particulièrement dévastateur ! Mais cela va encore plus loin parce que sous les vidéos, des commentaires semblent avoir été supprimés par Blizzard, avant d’avoir été repostés par les gens ; un thread Reddit a même été ouvert à ce sujet, et forcément, les retours de la communauté sont violents. L’impact a été tel que malgré des annonces excitantes, la déception de Diablo : Immortal a fait dévisser l’action Activision-Blizzard de 8% ! EDIT : l’information était incorrecte, le titre n’a pas perdu 8% du tout ; nos excuses !

Mais la réaction la plus violente vient d’un autre “red shirt guyen direct de la BlizzCon. Lors d’une questions aux développeurs, il a demandé d’un air très sérieux si cette annonce était “un poisson d’avril hors-date“. La gêne du staff Blizzard est présente, et les commentaires sont sous la vidéo valent de l’or :

 

 

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire