Après une année difficile, Starbreeze cherche un co-éditeur pour Payday 3

En mai dernier, Starbreeze était au bord de la faillite, et a passé le reste de l’année à se restructurer. Sans être dans le vert, les comptes se sont stabilisés en octobre dernier, avec environ 46,9 millions de dollars de perte pour l’année 2019. Certes, cela peut sembler énorme, mais on est bien loin du milliard de 2018. Ce chiffre nous vient de Mikael Nermark lui-même, le PDG qui s’est exprimé à l’occasion d’un rapport financier. Il note que conformément à la stratégie établie, Payday 2 a récemment vu son record de joueurs être battu “depuis un moment” – ça n’est clairement pas hyper précis, mais la bonne nouvelle est quand même là. De plus, un nouvel accord négocié avec Steam depuis le 3 janvier permet à Starbreeze de toucher 75% du prix de vente de son jeu, soit 5% supplémentaires. Un complément bienvenu en cette période troublée.

Le dernier DLC en date sur le jeu a dépassé les attentes, et les différentes équipes de développement vont donc continuer de développer du contenu en ce sens. Mais surtout, la production de Payday 3 va être attaquée avec précision, le jeu représentant à lui tout seul l’avenir de la boîte. Starbreeze a indiqué être à la recherche d’un co-éditeur qui pourra “apporter une stabilité financière et possédera le marketing ainsi que les ressources de distribution requises afin d’avoir le meilleur lancement possible, et garantir un développement sur le long-terme“. Effectivement, le jeu en lui-même devra frapper fort au début, mais le business model de la série repose sur du contenu supplémentaire qualitatif et régulier.

Même si aucun nom n’a été annoncé pour l’instant, Starbreeze espère parvenir à un accord d’ici la fin du premier semestre 2020, ce qui s’annonce crucial afin de poursuivre le développement – probablement coûteux – de Payday 3. Il est en tout cas intéressant de noter le geste de Steam, qui espère ainsi éviter de voir l’intégralité de la licence basculer sur l’Epic Game Store. Comme quoi, la guerre des launchers semble avoir des effets positifs sur l’industrie !

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire