Après le rachat de Psyonix par Epic, Rocket League se prend un critic bombing sur Steam

Un fois de plus, la communauté PC s’illustre de manière discutable : Epic Games a racheté plus tôt cette semaine Psyonix, et forcément, il s’en est suivi un critic bombing de Rocket League. Ce n’est pas la première fois que cela arrive – on se rappellera qu’en août dernier, Total War : Rome II s’était pris de violentes reviews, et Valve avait été pointé du doigt.

Depuis plusieurs mois, la mode consiste à descendre sur Steam les jeux d’éditeurs ayant conclu un accord (d’exclusivité ou pas) avec Epic Games. Récemment, c’est l’intégralité de la saga Borderlands qui a subi la hargne de la communauté, 2K ayant décidé de rendre le troisième opus exclusif pendant six mois sur l’Epic Store. Cet épisode avait aussi fait souffert Valve, accusé de ne pas avoir su filtrer les reviews postées uniquement sur pour descendre une décision. Après tout, ce sont des jeux déjà sortis, et d’ailleurs très bien notés, qui souffrent des critic bombings.

Dans le cas de Psyonix, ce sont près de 3 000 reviews négatives qui ont été faites en à peine trois jours, ce qui est quand même assez impressionnant. Malgré tout, Rocket League affiche toujours des notes “très positives“. C’est parce que le nouvel algorithme de Valve a détecté un nombre suspect d’avis négatifs sur une courte période de temps, ne les comptant ainsi pas dans la note globale. Cela étant dit, vous pouvez toujours les consulter sur la page du magasin ; mais objectivement, quand on voit un utilisateur avec près de 2 000 heures sur le jeu mettre une note négative accompagnée du commentaire “Vous avez vendu votre honneur“, on peut effectivement comprendre que la pertinence de ces reviews est discutable.

C’est en tout cas assez cool de voir que Valve lutte maintenant de manière efficace contre les critic bombings, surtout que dans ce cas là, rien ne justifie une telle attitude ; Rocket League ne deviendra pas exclusif à l’Epic Store, Pysonix ayant d’ailleurs indiqué que le support démontré ces dernières années sera assuré de la même manière.

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire