Ys VIII : Lacrimosa of Dana enfin sur Nintendo Switch !

Le jeu Ys VIII : Lacrimosa of Dana, sorti en 2017 sur PS4 et PSVita, et sorti sur PC en 2018, est sorti sur Switch aujourd’hui ! Les fans de la saga attendaient particulièrement cette version, d’autant plus qu’il est assez rare de voir des jeux de ce type sortir sur les consoles Nintendo en dernier.

 

 

Ys est de retour après 8 ans ! Le personnage Adol se réveille sur une île maudite. Avec d’autres naufragés, ils forment une communauté, un village afin de faire face à des “monstres”, des ennemis effrayants. L’île contient des ruines très mystérieuses dans lesquelles nous auront la chance d’aller de temps en temps. Puis un jour, Adol va se mettre à rêver d’une fille inconnue aux cheveux bleus et venue d’un monde inconnu. Et vous suivrez notre cher Adol tandis qu’il cherche à comprendre l’énigme de l’île maudite et de Dana aux cheveux bleus !!

Plusieurs émotions, on s’en réjouit, évidemment, voir LoD débarquer sur Switch dans une version 100% française ! Profiter d’y jouer tranquillement dans son canapé ou dans le train (ou au travail mais soyez discret). Mais, l’autre côté des choses, on va redécouvrir un épisode connu, dans une version un peu à la traîne, et ça ne fait clairement pas honneur à la nervosité décomplexée de la série. D’un 60 FPS quasi parfait sur PS4, on repasse à un frame rate tapant à peine les 30 dès que l’horizon s’ouvre. C’est encore pire sur les cut-scenes qui sont assez chargées en début d’aventure souvent ternies, à cause de la fluidité. La résolution trop instable peine à mettre en valeur les textures bien rugueuses du jeu de base et la texture de chaque élément rocailleux. Ne parlons pas de l’eau et de la gestion des ombres, faites-vous votre avis avec cette image :

 

 

 

Malheureusement, une qualité visuelle décevante mais rien d’étonnant pour un jeu sur console portable. L’équilibre entre la version PS4 et PSVita n’est pas assez approfondi, mais mérite de l’être et je souhaite qu’il le soit rapidement. En tout cas, je suis content de pouvoir enfin y jouer sur Switch.

   

Laisser un commentaire