Tout juste en early access, Sumerians est un city builder aux origines des civilisations

Cette dernière décennie, les city builders ont connu un regain d’activité, et c’est plutôt une bonne chose ! Le studio indé Decumanus Games reprend la formule avec Sumerians qui, comme son nom l’indique, nous renvoie aux premiers pas balbutiants des civilisations mésopotamiennes.

L’idée est de faire évoluer une ville, depuis les premières tentes basiques jusqu’à des ziggourats qui s’élèvent haut dans le ciel – pour les standards de l’époque, en tout cas. L’idée est aussi de découvrir l’aspect logistique des choses, en gérant les zones civiles, les remparts, les zones commerciales, les fameux systèmes d’irrigation révolutionnaires et ainsi de suite ! Sumerians nous proposera également un système de taxe sur la propriété privée, en opposition aux bien publics, ce qui promet d’intéressants moments de macro-gestion.

 

 

 

Bien entendu, les problèmes à apparaître seront nombreux, à commencer par un accroissement logique du nombre de voleurs et de criminels au fur et à mesure que la population s’agrandit. C’est là que le principe de justice prendra encore plus de sens dans Sumerians, posant les bases des sociétés modernes.

L’early access est déjà très complète, mais Decumanus Games veut aller encore plus loin en proposant, notamment “de la pêche, des familles, de l’administration palatiale, encore plus de bâtiments et de produits, de gros temples, des échanges de territoire et plus de régions“, ce qui promet un travail colossal. A terme, on imagine que le jeu aura une rejouabilité incroyable, ce qui est quand même une bonne chose.

Sumerians est en early access sur Steam, au prix de 14,99 euros, jusqu’à fin 2021.

   

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire