Tout ce qu’on sait de WarCraft III : Reforged après la BlizzCon 2018

L’annonce de WarCraft III : Reforged lors de cette BlizzCon 2018 est, objectivement, une des meilleures nouvelles gaming de la décennie. Le RTS sorti en 2002 est considéré comme un emblème à travers le monde, et sa remasterisation était attendue depuis des années.

Avec toutes les informations émises lors des conférences, il est parfois un peu délicat de s’y retrouver, surtout avec les nombreuses rumeurs qu’on trouve partout sur Internet. Heureusement, on vous a fait un petit récapitulatif exhaustif des informations officielles ci-dessous !

 

  • 62 missions, plus de 40 heures de jeu et 4 heures de cinématiques
  • Reign of Chaos et l’extension The Frozen Throne sont comprises
  • La voix VO seront toutes entièrement ré-enregistrées
  • Le jeu utilise le même moteur graphique que sa version de 2002, ce qui est assez impressionnant
  • Cela permet aux joueurs de Reforged de jouer avec/contre ceux de la version classique
  • Les quatre races classiques seront disponibles : Humains, Mort-Vivants, Elfes de la Nuit et Orcs
  • Toutes les fonctionnalités de Battle.net seront incluses dans le jeu
  • L’édition standard coûte 29,99€
  • L’édition Spoils of War coûte 39,99€ et comprend des bonus pour les autres jeux Blizzard
  • Les custom maps de WarCraft III seront importées dans cette nouvelle version, et de nouvelles seront créées
  • En plus des graphismes remasterisés, la 4K sera supportée

 

Il est également bon de noter que des changements seront apportés à ce que nous connaissons : d’abord concernant le multijoueur. Malgré les updates régulières apportées à WarCraft III depuis 16 ans, Blizzard a voulu aller plus loin, en travaillant avec des joueurs professionnels. L’objectif est d’arriver à un équilibrage encore plus poussé, et en accord avec les standards modernes.

 

 

 

 

Les campagnes aussi seront remaniées, et pas que au niveau des textures. Afin de correspondre avec toutes les nouveautés apportées par World of Warcraft, les modèles seront mis à jour d’un point de vue structurel, tout comme certains personnages. Concernant ces derniers, de nouveaux seront présents dans la campagne, qui existent déjà probablement en tant que PNJ dans WoW. L’objectif est d’établir une continuité parfaite entre le RTS et le MMORPG ; rien de précis n’a été confirmé pour le moment, mais on espère voir Tirion Fordring !

Toujours dans cet ordre d’idée, les maps de la campagne aussi seront revisitées. Stratholme, par exemple, est une ville iconique du jeu, rendue célèbre par le célèbre massacre que Arthas y a perpétré afin d’endiguer le Fléau ; l’équipe de développement a notamment indiqué vouloir changer l’échelle et la disposition de la ville afin de mieux correspondre à la réalité. Ci-dessous, vous pouvez découvrir le célèbre Grubby (joueur professionnel de WarCraft III et StarCraft II) refaire cette mission sous WarCraft : Reforged. Prenons quand même le temps d’admirer les nouveaux modèles, parce qu’ils valent sérieusement le coup.

 

 

 

 

L’éditeur de carte, outil ô combien déterminant du gaming moderne, sera aussi de retour, mais remis au goût du jour. Quand on voit la puissance de celui dédié à StarCraft II, on se dit que de très belles choses pourront être faites. Certains imaginent carrément un remake de DotA, le premier MOBA du monde ayant été créé grâce à l’éditeur de WarCraft III. L’idée est extrêmement séduisante, surtout que malheureusement, Blizzard semble avoir abandonné le genre, surtout d’un point de vue esportif…

On peut aussi imaginer, au-delà des mods hyper stylés qui s’annoncent, que des fans recréeront carrément les deux premiers WarCraft, et ça, c’est une idée assez séduisante ! Seul l’avenir nous le confirmera mais, quel que soit le jeu, les moddeurs ont déjà prouvé par le passé combien leur talent et leur passion peuvent produire de grandes choses.

 

 

 

Et la date de sortie, alors ? Rien de précis à l’horizon, on sait juste que ce sera pour cette année. Pete Stilwell, le senior producer du jeu, avait expliqué qu’une fenêtre de tir de “début d’année 2019” était calée quant à l’ouverture de l’alpha de WarCraft III : Reforged. Pour le moment, c’est un peu raté, mais ça ne devrait donc plus trop tarder ; car en prenant en compte une alpha de deux mois, une pause d’un mois et une bêta de deux mois (chiffres minimaux), ça laisse donc moins d’un semestre entre l’ouverture des hostilités et la release officielle du jeu.

Cela dit, mieux vaut que le temps pris de bien faire les choses, quitte à attendre un peu plus longtemps. Alors, qui d’autre est excité de retourner défendre en vain Lordaeron !?

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire