[TEST] Battlefleet Gothic : Armada 2 nous emmène presque au septième ciel

   

J’étais ressorti extrêmement déçu de Battlefleet Gothic : Armada, notamment à cause de son manque de contenu et de l’IA aux fraises ; mais aujourd’hui on repart sur le deuxième opus sobrement intitulé Battlefleet Gothic : Armada 2. Alors attrapez vos bolters et faites chauffer les moteurs de votre barge de bataille, le Warp s’offre à nous ! Le jeu est développé par Tindalos Interactive et édité par Focus Home Interactive, comme c’était le cas pour le premier opus.

 

 

 

  • Un univers parfaitement retranscrit

 

Ici, l’ennui est déclaré hérétique et sera donc brûlé jusqu’à la dernière cellule ! En effet, le jeu propose trois énormes campagnes (un peu moins de 20 heures de jeu par campagne), chaque campagne a ses cinématiques, enjeux et gameplay particulier. Elles vous permettront de jouer l’Imperium, les Nécrons ou les Tyranides et beaucoup d’autres dans des batailles en ligne ou contre l’IA. Il est d’autant plus intéressant de noter que ces deux dernières factions sont rarement mises en avant dans les jeux 40k, il est donc assez plaisant de les retrouver ici – cela dit, ces deux factions sont disponibles dans Gladius : Relics of War, et c’est assez cool.

Notons qu’il est rare d’avoir toutes les factions jouables dans un jeu estampillé Warhammer 40,000 puisque ici, même l’Omnimessie est jouable, bousculant un peu les (tristes) habitudes des autres jeux nous limitant à quelques factions. Mais plus important encore, le jeu est abordable pour ceux qui ne connaissent pas l’univers tout en gardant un intérêt pour ceux qui sont fans, avec notamment le prologue qui parle de la chute de Cadia. Aussi passionnant soit-il, le jeu futuriste de Games Workshop est d’une incroyable complexité au niveau du lore, avec des factions, des personnages et des intrigues qui ne cessent de s’entremêler. La décision de Tindalos de relater des événements récents comme la 13ème Croisade noire et le retour de Guilliman ira droit au cœur des plus anciens, mais les introductions en douceur à l’univers sauront aussi séduire de nouveaux joueurs.

 

 

 

  • Battlefleet Gothic : Armada avec une sacré upgrade

 

Ce second opus reprend largement les principes de son prédécesseur, mais en les amplifiant. On retrouve une carte digne d’un wargame, qui est divisée en secteurs eux mêmes divisés en systèmes dont il faudra prendre le contrôle pour réquisitionner des ressources pour vos flottes de guerre. Le temps est divisé en tours, comme dans un Total War, avec des batailles en temps réel. Il vous faudra gérer la pression exercée par les autres factions avec une jauge de danger, dont le statut trop élevé se traduira par des attaques sur vos secteurs.

On sent que les développeurs ont su apprendre des erreurs du premier jeu pour s’améliorer, notamment en rendant les phases de combat plus dynamiques et en donnant une grande diversité ; un exemple concret et intéressant est la possibilité de customiser vos flottes et donc de choisir votre approche (votre serviteur ayant choisi une approche basée sur les vaisseaux lourds et la puissance de feu). En termes de graphismes, le jeu est irréprochable, rendant les batailles encore plus épiques et impressionnantes.

Cependant, Battefleet Gothic : Armada 2 possède a un point négatif énorme : il est illisible, l’interface est digne d’un jeu de chez Paradox Interactive, avec des combats saccadés où l’on doit mettre en pause régulièrement pour s’y retrouver. Plus il y a de vaisseaux plus on se perd dans l’interface au point de faire des erreurs tactiques. C’est bien dommage, la simplicité et la fluidité étant des paramètres importants dans ce genre de jeu stratégique.

 

 

 

  • Qu’est-ce qu’on en pense  ?

 

Battefleet Gothic : Armada 2 est bon et beau, ça ne fait aucun doute, l’ambiance est bien retranscrite et les scénarios sont prenants ; mais l’illisibilité de l’interface est une barrière aux batailles épiques, et particulièrement dommageable quand on voit que cela ruine un ensemble presque parfait. Le jeu reste cependant très fidèle à l’univers de Warhammer 40,000 et extrêmement bien narré.

Battefleet Gothic : Armada 2 est disponible sur Steam au prix de 39,99€.

 

On a aimé :

  • Une narration de qualité
  • Beaucoup de contenu
  • Des campagnes prenantes
  • Une bande originale collant parfaitement au jeu

On a moins aimé :

  • L’interface trop peu lisible
  • Des objectifs pas assez diversifiés
  • Une IA parfois toujours un peu aux fraises

 


NOTE FINALE


80 / 100


 

Vraccas

Joueur invétéré depuis toujours, fan de lore et d'histoires bien construites mais aussi de bon gros jeux défouloirs sans scénario.

Laisser un commentaire