System Shock se dévoile un peu plus sous le charme de l’Unreal Engine

Post thumbnail

Après de longues considérations, Nightdive Studios a finalement abandonné le moteur Unity pour utiliser le célébrissime Unreal Engine – l’un des arguments avancés est notamment la portabilité consoles/PC. Jason Fader, le directeur du jeu, a également indiqué que l’UE était plus adapté au développement des FPS que son concurrent, offrant ainsi une meilleure base de travail.

A l’occasion de la release d’une première vidéo en pré-alpha (ci-dessous), Fader a expliqué qu’il voyait cette version du jeu comme un reboot de System Shock, et que l’histoire ne serait pas touchée sauf pour “combler les trous de l’intrigue“. Les personnages classiques seront également de retour, mais Nightdive leur apportera une lifting léger, nouvelles technologies et modes obligent. Chris Avellone, le lead narrative designer, “redéfinira les dialogues” afin d’apporter un peu plus de profondeur.

 

 

 

En résumé, le Kickstarter lancé par ce studio semble être plutôt bien utilisé, même si on attend encore d’autres éléments de travail afin de pouvoir juger pleinement. Un des exemples attrayants cités par Fader est l’exploration : ce System Shock sera presque un open-world, dans le sens où nous pourrons gambader comme nous voulons dans les différents environnements – lesquels, a t-il jugé bon de préciser seront beaucoup plus développés que dans le jeu original.

System Shock n’a pas encore de date de sortie, mais il devrait arriver durant le deuxième semestre 2018.

 

 

 

Laisser un commentaire