Riot s’offre un récif en Australie, et y installe Nautilus

L’année dernière, Riot Games a posé ses valises en Océanie, agrandissant ainsi son nombre d’abonnés. A tel point, semble t-il, que l’éditeur ai amassé trop d’argent, jusqu’à avoir trouvé une solution originale : construire un récif artificiel en Australie. Grâce aux donc de joueurs durant plusieurs tournois en Océanie, la société mère de League of Legends va donc créer un monument à la gloire de son MOBA. Un vote a été fait pour savoir quel champion à caractère aquatique serait présent, et Fizz et Nami ont été battus par le grand Nautilus.

Chaque donateur aura son nom gravé sur le récif, ce qui est plutôt cool ; on espère néanmoins que cet objectif, au-delà d’être purement commercial, aura un impact positif sur l’environnement. Allez, la prochaine fois, on fait un stade !

   

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire