Microsoft a faim, et pourrait donc racheter Valve, Electronic Arts ou PUBG Corps

Je t’aime, moi non plus. C’est la douloureuse mais passionnante romance qui dure entre Microsoft et le monde du jeu vidéo depuis… depuis presque toujours, en fait. Avec un point d’orgue à l’apparition du non-regretté Games For Windows Live, et la série Halo sur PC. On pourrait écrire des millions de lignes sur le passé mais, comme souvent, c’est ici le futur qui nous intrigue.

Nos confrères anglophones de Polyon ont publié un article citant “une source fiable proche de Microsoft, révélant d’intéressantes informations. Lesquelles ? Tout simplement que le titan de Seattle veut s’intégrer durabement dans le monde vidéo-ludique, et ce à grand coups de rachats. Si l’on en croit cette source, trois cibles potentielles sont dégagées :

  • Electronic Arts, éditeur géant pesant plus ou moins 35 milliards de dollars
  • Valve, créateur de Steam, possesseur d’intéressantes licences (qui a dit Half-Life 3 ?), dont la valeur réelle est inconnue, mais probablement proche de celle d’Electronic Arts
  • PUBG Corp, filiale de Bluehole Studios totalement dédiée à PlayerUnkown’s Battlegrounds

 

Nous n’avons absolument aucune certitude quant à la fiabilité de la source, mais pour qu’un site de renom comme Polygon balance l’information avec autant de confiance, c’est qu’il y a anguille sous roche. Ces dernières années nous ont également fourni d’intéressantes pistes ; la première est monsieur Phil Spencer, autrefois responsable Xbox, désormais vice-président de la section gaming. Spencer est bien connu pour être assez proche de la communauté, et démarrer avant de finir les innombrables rétro-pédalages de Microsoft sur le portage de Halo sur PC. Sa promotion pourrait être un signe fort des ambitions de la société fenêtrée dans le monde du jeu vidéo. Par ailleurs, la PDG Satya Nadelle a plusieurs fois affirmé publiquement son attachement au gaming, elle pourrait donc marier plaisir et business.

Un autre point intéressant est, en 2014, le rachat par la société de Bill Gates de Mojang, studio à l’origine de Minecraft. Cette annonce surprenante, qui peut cadrer avec des applications en rapport avec le casque de réalité augmentée HoloLens, a été le premier acte d’un ballet qui n’est pas prêt de finir ; ont suivis la remasterisation de Age of Empires et le très attendu Gears of War V qui sont des exclusivités du Windows Store.

Alors, est-ce que la firme de Seattle essaye de construire son propre écosystème ? C’est une possibilité évoquée depuis longtemps, mais grâce aux récentes réformes fiscales de Donald Trump, Microsoft se retrouve avec un excédent de cash de 135 milliards de dollars. Oui, c’est beaucoup, en tout cas suffisamment pour racheter les trois compagnies citées plus haut. Bien entendu, si une telle opération devait aboutir, cela prendrait des mois de paperasse et négociation, sans compter la possible intervention de l’autorité de la concurrence.

Mais que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, il est certain que les visages du jeu vidéo et de l’eSport en seraient totalement changés…

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Comment(s)

    Laisser un commentaire