Halo 5 sur PC : Microsoft n’est plus vraiment d’accord

Le bien-aimé Phil Spencer a repris la parole pour détailler l’avenir de Microsoft concernant les jeux vidéo, et notamment le portage multi-plateformes. Lorsque la délicate question “Et Halo alors ?” est revenue sur le devant de la scène, Spencer a clairement expliqué : “Tous les jeux édités par Microsoft ne sont pas destinés aux PC et à la Xbox One. Prenez Ashes of Singularity, que vous pouvez jouer avec une souris et un clavier. Il sera disponible sur console, mais quand vous y jouerez, est-ce que ça sera un jeu PC ou console ?“. D’autres jeux, tels que Forza 6 ou Rise of the Tomb Raider, ont été cités comme fonctionnant bien sur les deux supports, et ce malgré des sorties à quelques mois d’intervalle.

Spencer a également parlé des “Frankengame“, ces jeux développés pour une plate-forme et mals adaptés à une autre. C’est de là qu’est partie son explication justifiant que la série Halo avait à la base était développée pour la Xbox 360 – argument peu stable, dans le sens où Halo : Combat Evolved a été une des meilleures réalisations sur PC de tous les temps. Néanmoins, il ajoute que Halo Wars 2 a été développé en ayant à l’esprit qu’il serait joué sur les deux plate-formes, d’où la sortie sur les deux supports. Pour Spencer – et par extension, pour Microsoft – il n’est pas impossible de voir le retour de la série sur PC, juste très improbable.

Bien entendu, ces déclarations ont déclenché de vifs éclats de colère parmi la communauté, qui à l’impression qu’on se moque d’elle ; objectivement, surtout avec la volonté de MS d’avoir un seul éco-système, l’argument “deux plate-formes différentes” est vraiment, vraiment très faible. Car non-seulement Halo a déjà été sur PC par le passé, mais de plus, faire un portage ne doit pas être si compliqué que ça pour une telle entreprise. La vraie raison de ce refus, bien entendu, reste l’exclusivité ; les jeux comme Tomb Raider ou Ryse : son of Rome sortent d’abord sur Xbox One pour booster les ventes avant de venir sur PC, mais il est sûr que Halo est la seule raison qui fait que Microsoft tient encore face à Sony. Ce rétro-pédalage risque en tout cas de ne pas faire que des heureux, et à juste titre…

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire