Les LCS au ciné, c’est comment ?

8h45. Encore plus perdu qu’un Lucian dans la jungle adverse, je demande à un passant le chemin pour aller au cinéma Gaumont-Pathé du Quai d’Ivry. Après m’avoir indiqué la direction, il ne peut s’empêcher de me poser la question : “Mais qu’est-ce qui se passe, en fait ? Il ya plein de gens qui vont là-bas ce matin !”. Eh oui, car aujourd’hui, comme quelques autres cinémas à Lyon et Marseille, celui du Quai d’Ivry proposait une retransmission en direct des Worlds Championship Series, dont la finale se déroulait à Séoul.

 

Kere et Keno, chargé de contenir la foule enragée à coup de goodies !
Kere et Keno, chargé de contenir la foule enragée à coup de goodies !

 

En partenariat avec Coca-Cola, qui a tout organisé, des verres en plastiques à l’effigie de Gnar et Lux ont été offerts à ceux qui venaient d’acheter leur billet. On rentre ensuite dans cette immense salle sombre, qui, malgré le fait qu’elle n’a qu’un seul grand écran, donne l’impression que les Royals Clubs et Samsung White sont physiquement présents tellement la foule crie. Certains hurlent d’admiration devant les brains à répétition de Corn et de son Ryse, tandis que d’autres se lèvent en criant alors que Dandy fait des ganks impossibles ! Entre chaque match, Kere et Keno s’occupent de l’animation, faisant gagner des peluches de Poro (comment ne pas fondre devant cette petite boule de poils) ou des T-shirt ; bref, un event de qualité, et qui montre que les gamers répondront présents pour d’autres évènements de ce genre.

 

Y'a pas à dire, c'est beau de voir ça dans un ciné...
Y’a pas à dire, c’est beau de voir ça dans un ciné…

 

Après la première fessée infligée par Samsung White, j’ai eu le temps de discuter avec une représentante de Coca-Cola, qui m’explique d’où vient cette démarche : “L’eSport est un phénomène relativement nouveau, et bien sûr, on est attiré par son potentiel. Avec ce test réalisé dans trois villes de France, on a voulu voir si ça tentait les joueurs de se rassembler dans un cinéma pour voir une compétition. Et ils sont là, en nombre ; ça veut dire qu’on va probablement reconduire ce genre d’évènements”. Une très bonne nouvelle pour l’eSport francophone, qui risque bien de devenir encore plus populaire en 2015. Et on aime ça !

 

Entre deux matchs, l'ambiance est plus détendue.
Entre deux matchs, l’ambiance est plus détendue.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire