LeLive, nouvelle chaîne de Webedia, se fait bannir de Twitch en quatre heures et moquer par les internautes

Des fois ça passe, et des fois ça casse salement. C’est un peu ce qui s’est passé avec LeLive, nouvelle chaîne de Webedia aux hautes ambitions. On retrouve un casting avec de grands noms comme Kevin Razy, Norman, Agathe Auproux, Cyprien, Squeezie, Thomas Thouroude ou encore Michel Cymès. Ajoutez à cela l’expérience de Webedia dans le domaine, et tout aurait dû se passer tranquilou. Oui mais non.

D’abord, la chaîne a carrément été bannie de Twitch et YouTube à cause d’un “nigger” balancé par Kevin Razy d’entrée de jeu, et c’est le genre de terme qui pique un peu. PewDiePie avait aussi fait polémique après l’usage de ce fameux mot, mais sa portée autrement plus importante que celle de LeLive avait rendu le problème plus épineux. Le fait est qu’en seulement quatre heures, Webedia a vu sa nouvelle chaîne être bannie de ses deux plus grands diffuseurs. Pas ouf.

 

 


Des problèmes de direct ont également été signalés. Passons sur les problèmes techniques, déjà pas ouf en soi, mais c’est surtout les blagues qui ont posé problème ; en particulier l’une d’elles sur la mort récente de Kobe Bryant, relevée comme “malaisante” par pas mal de monde sur Twitter. Une mention d’Hitler a aussi été assez pointée du doigt sur les réseaux sociaux.

 

 


Webedia a pour sa part invoqué un début traditionnel pour ce type de média : “On est bien conscient que c’était loin d’être parfait. Ce n’était pas une soirée satisfaisante sur tous les plans, mais il y a beaucoup de complexité dans la gestion des différentes plates-formes de diffusion“. Le truc, c’est que LeLive a beaucoup communiqué envers sa cible des moins de 35 ans, et assume une vitrine au croisement entre pop culture et gaming. Mais peut-être que, justement, ces stars ne sont pas faites pour s’acclimater à cette forme de diffusion ? En effet, beaucoup de YouTubeurs présents lors de la soirée d’ouverture sont réputés pour un contenu assez, voire très qualitatif sur leurs chaînes respectives ; certains internautes ont émis l’hypothèse qu’il s’agissait tout simplement d’un manque de préparation, où Webedia aurait voulu aller trop vite en mixant des domaines aux publics opposés, avec pour résultat tous ces couacs.

Le dernier problème de la soirée est, pour le coup, assez ironique. Depuis des années, Webedia se sert en effet de ses sites et influenceurs pour afficher une façade amicale et proche de son public – c’est d’ailleurs toute la promesse de LeLive. La diffusion et ses problèmes ont été pas mal moqués sur le chat, à tel point que la production a demandé aux modérateurs de ne rendre le stream accessible qu’aux abonnés payants. Sauf que par la suite, ces mêmes modos ont nargué le chat public à base de “cheh“, ce qui a entraîné des insultes ciblées parfois violentes. Ambiance.

La diffusion de cette émission se poursuit de 17h à 00h comme prévu, mais l’ensemble a pris un sévère coup à sa réputation sur les réseaux sociaux. Webedia a indiqué que des mesures allaient être prises pour améliorer l’ensemble, et en attendant, on leur souhaite bon courage.

 

 


 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire