L’Angleterre forme une coalition esportive anti-dopage

Post thumbnail

L’eSport continue, lentement mais sûrement, son auto-régulation ; des acteurs majeurs comme l’ESL, la DreamHack, Intel et Plantronics ont annoncé la création de l’Esports Integrity Coalition, une toute nouvelle super-entité. Son but ? Comme précisé sur le site Internet, il s’agit de lutter contre le dopage, la triche ou tout autre phénomène pouvant “toucher à l’intégrité du sport électronique“. Une ambition colossale mais justifiée, comme cela a malheureusement déjà été prouvé par le passé. Et justement, Anna Rozwandowicz, directrice de communication de l’Electronic Esport League, a précisé : “Nous avons été la première organisation à faire des contrôles anti-dopage dès que nous avons été mis au courant de cette pratique. L’ESL est très fière de faire parti de l’ESIC, et nous sommes impatients d’avoir de nouveaux partenaires majeurs pour développer [notre passion]”.

L’initiative est belle et bénéficie donc de soutiens déjà très lourds. Concrètement, l’ESIC pourrait, en plus de mieux réguler les différents tournois existants, apporter une voix conséquente aux gouvernements souhaitant légiférer et démocratiser l’eSport.

 

esic_1

Écrit par : Lothan
Publié le : 6 juillet 2016

Laisser un commentaire