John Carmack serait plutôt chaud à revenir chez id Software suite au rachat par Microsoft

C’est une conséquence assez inattendue du rachat de ZeniMax par Microsoft : le légendaire John Carmack a déclaré vouloir “se réengager” sur certains de ses anciens titres.

Pour rappel, le développeur travaillait chez id Software jusqu’à 2013, soit quatre ans après son acquisitionspar ZeniMax Media. Par la suite, Carmack a rejoint Oculus VR pour se faire dans la foulée attaquer en justice par son ancien employeur ; l’immense holding a accusé Carmack d’avoir volé et utilisé de nombreux documents internes, ce à quoi le développeur a répondu par une contre-attaque judiciaire, réclamant 22,5 millions de dollars liés au rachat de id Software.

Si cette rocambolesque histoire a été résolue à l’amiable en 2018, il paraît logique d’imaginer que les relations entre les deux parties sont relativement tendues, disons. Et pourtant, sur Twitter, Carmack a salué le rachat titanesque opéré par Microsoft tout en manifestant un certain intérêt à revenir :

 

 


 

Pour le moment, on ignore si et comment ZeniMax sera restructurée, d’autant plus que le deal ne sera pas effectif avant le deuxième semestre 2021. Mais en tant que créateur de Wolfenstein 3D, DOOM ou encore Quake, John Carmack bénéficie d’une aura rarement égalée dans le milieu, mais aussi d’une longue expertise dans le milieu qui, à n’en pas douter, profiterait grandement à Microsoft.

Par ailleurs, sa double expérience avec la réalité virtuelle lui offre une vision d’ensemble particulièrement intéressante, et ouvre des possibilités qui ne manqueront probablement pas d’intéresser le géant américain. Bien entendu, tout cela est très probablement conditionné par le management de Bethesda, et la réorganisation globale des effectifs par Microsoft.

Mais quand même, le retour de John Carmack sur les FPS, ça fait rêver…

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire