Google présente en détail Stadia, son service de streaming très ambitieux

Attendu depuis l’année dernière, le service de streaming de Google s’est enfin dévoilé, et avec classe. Stadia affiche en effet de grandes ambitions et des objectifs séduisants, comme un affichage 4K/60 FPS, les sacro-saints chiffres des jeux PC. Et quid des consoles ?

Durant sa présentation, Google a bien insisté sur le fait que Stadia était un service et non pas un objet, rendant ainsi caduque l’utilisation des consoles ; Phil Harrison, le vice-président de la boîte, est allé encore plus loin en comparant les différents services disponibles, et a indiqué qu’une carte graphique Stadia était plus puissante qu’une Xbox One X et une PlayStation 4 Pro… combinées. Shots fired, comme on dit.

Il semblerait donc que Google, sur le plus ou moins long-terme, vise à une disparition complète des consoles ; Stadia sera en effet disponible sur PC, portables, smartphones, télévisions et tablettes. Mais en attendant, la firme californienne a promis que l’architecture de sa nouvelle technologie permettait et encourageait le crossplay, chose qui fera sûrement plaisir à Epic Games.

Mais concrètement, à quoi s’attendre ? Jade Raymond, une ancienne de chez Ubisoft et Electronic Arts, vient de prendre la tête de Stadia Games and Entertainment, le studio exclusif de Google ; l’objectif se de développer des jeux disponibles sur cette nouvelle plate-forme de streaming, mais on ne sait pas quels projets sont actuellement en travaux. Il est néanmoins intéressant de noter que le premier jeu sortira cette année, nous aurons donc un aperçu prochainement. Peut-être lors de l’E3, qui marquera ainsi l’entrée de Google dans cette conférence ô combien importante pour les gamers ? Si c’est le cas, le paysage du gaming s’en trouvera changé pendant longtemps.

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire