[Gamescom 2023] Owlcat Games nous a parlé de la complexité warpesque de Warhammer 40,000 : Rogue Trader

Dans les ténèbres d’un lointain futur, l’exploration spatiale et le commerce avec des factions douteuses sont parfois des éléments importants !

J’ai pu discuter cette semaine avec les développeurs de Owlcat Games, qui sont venus à la Gamescom me présenter le dernier build de Warhammer 40,000 : Rogue Trader. Les libre-marchands sont clairement un aspect sous-utilisé de cet univers, mais il est clair qu’ils offrent des possibilités de gameplay particulièrement riches.

RPG oblige, Rogue Trader nous invite à personnaliser notre personnage, et lui donner une origine – ou plutôt, des origines. Owlcat a en effet mis le paquet sur cet aspect, puisqu’on pourra choisir notre planète natale, mais également une profession et une multitude d’aptitudes ; tous ces éléments offrent non seulement du lore, mais également des possibilités de gameplay, à l’instar de ce qu’on retrouve dans des classiques comme D&D. Trois tiers de Doctrines sont également disponibles, et agissent un peu comme des « ultimes ». Ils permettent d’avoir accès à une large palette d’options utilisables en combat, offrant polyvalence ou spécialisation, en fonction de ce que vous souhaitez.

Bien entendu, un libre-marchand n’est rien sans son équipe, et celle-ci s’annonce aussi variée qu’originale. A l’heure actuelle, Owlcat Games a introduit 10 compagnons (qui ont déjà été teasés ici), dont le dernier qui a été annoncé à la Gamescom : un Drukhari. S’il est peu commun pour cette sombre engeance de s’associer avec des mon-keigh, il apparaît que chaque compagnon aura une quête spécifique expliquant pourquoi et comment il nous rejoint. Cependant, sachant qu’on pourra également avoir un Space Wolf, une Sœur de Bataille ou encore un interrogateur dans notre équipe, comment tout ce beau monde va cohabiter ? « Effectivement, la question se pose, » m’a répondu un des développeurs en souriant. « Parfois, certains de vos compagnons se battront entre eux, et vous pourrez intervenir comme les laisser faire. Nous avons fait en sorte de vous laisser le choix à ce sujet, mais il est clair que le voyage ne sera pas de tout repos ! »

 

 

 

Ces interactions se préciseront au fur et à mesure que le joueur s’orientera sur une fin précise, ou une « voie« , comme les appellent Owlcat. On pourra choisir le bien, le Chaos et un mélange des deux, qui m’a été présenté comme la manière d’Eisenhorn. L’idée est ici que la fin justifie les moyens, et utiliser le feu pour combattre le feu n’est pas un interdit. Bien entendu, certains de nos compagnons n’apprécieront pas, ce qui entraînera des discussions parfois… mouvementées.

La diplomatie sera de mise, notamment auprès de nos comparses. En effet, les libre-marchands n’accordent que peu d’importance à l’Imperium et au Chaos, mais ce sont bien leurs relations avec leurs concurrents et partenaires qui déterminent leur succès. Il sera ainsi possible de vendre de la cargaison contre de la réputation, permettant ainsi d’avoir accès à de nouveaux lieux pour récupérer de la cargaison que l’on pourra vendre et… bref, vous avez compris ! C’est cependant la nature de ces missions qui façonnera notre aventure, et les choix que nous seront amenés à prendre à chaque occasion. On pourra également établir de petites colonies et les améliorer au fur et à mesure, de la même manière que nous pourrons largement personnaliser notre vaisseau.

J’ai également pu voir un combat contre des Nécrons, et ce qui ressort largement, c’est l’importance des synergies. En effet, certains de vos personnages pourront en buffer d’autres, lesquels seront particulièrement déterminants lorsqu’il s’agit de distribuer des claques. Les tanks auront également un rôle primordial, et devront utiliser un maximum de crowd control pour préserver vos héros plus fragiles. La variété est en tout cas au rendez-vous, mais il est clair qu’il faudra un peu de temps pour appréhender toute la complexité de ce prometteur cRPG.

Sans date de sortie précise, Warhammer 40,000 : Rogue Trader est prévu pour la fin d’année 2023, et promet de belles aventures dans le plus grimdark des univers !

 

warhammer 40k rogue trader 17

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire