Dreadnought s’offre un mode Conquête, aux défis stratégiques nombreux

Disponible gratuitement sur PC et PlayStation 4, le discret mais ambitieux Dreadnought a un objectif assumé : donner ses lettres de noblesses au genre peu courtisé des batailles aériennes. Développé par le studio allemand Yager, Dreadnought offre plus de cinquante vaisseaux capitaux répartis en cinq classes, chacune avec ses spécificités. Combat à distance ou même corps-à-corps, les stratégies sont nombreuses et demandent un important esprit d’analyse.

La dernière mise à jour du jeu va encore plus dans cette direction avec le mode Conquête, qui reprend un principe guerrier aussi vieux que l’Humanité : prendre et tenir une position. Mais dans le cas présent, lorsqu’il s’agit de cuirassés de plusieurs centaines de mètres de long lâchant d’impressionnantes bordées, la dimension n’est clairement pas la même. Le territoire à capturer n’est pas fixe, puisqu’il s’agit de la zone contrôlée par les vaisseaux, lesquels vont forcément se déplacer au fur et à mesure des affrontements ; alors que chaque vaisseau générera autour de lui une sorte de zone d’influence, rapprocher plusieurs vaisseaux permettra de créer la fameuse zone à tenir. Bien sûr, vos ennemis tenteront de couper dans la zone…

 


 

Dreadnought sortira sur Steam cet automne.

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire