Cyberpunk 2077 : CD Projekt parle des voitures mais aussi des DLC à venir

Depuis son nouveau trailer lors de l’E3 2019, Cyberpunk 2077 ne s’est pas fait discret, et ce pour notre plus grand plaisir ! Certes, une polémique sur les pénis a récemment vu le jour, mais on a également appris plein de bonnes choses : le ray tracing sera notamment supporté, grâce à un partenariat avec Nvidia, et l’édition Collector est encore plus belle que celle de The Witcher 3 ! Mais CD Projekt semble définitivement en avoir plus à nous dire sur son prochain jeu, en particulier sur les “montures” et les DLC.

 

 

 

 

  • Ablette du futur

 

Night City s’annonce extrêmement vaste, et pour la parcourir, nous aurons accès à une vaste quantité de véhicules. Comme présenté dans le dernier trailer, ces voitures autonomes viendront vers nous à chaque fois qu’on le demandera, ce qui est assez pratique – on espère juste qu’elles seront plus simples à manœuvrer qu’Ablette. Dans une interview à VG247, le lead quest designer Pawel Sasko a expliqué que l’on pourra se créer un véritable parc automobile, tout en ayant un “main” véhicule. Il y en aura “une bonne quantité” mais il n’est pas indiqué si nous les posséderons, ou les louerons. On sait néanmoins que nous pourrons également conduire des motos mais, malheureusement, pas de voitures volantes !

 

  • Les DLC à venir

 

Le succès actuel de CD Projekt Red est largement dû à The Witcher 3 : Wild Hunt, un jeu dont on a du mal à tarir d’éloges même quatre après sa sortie. Il s’est notamment illustré par deux DLC de qualité : Hearts of Stone, à l’histoire poignante, et Blood & Wine, dont le contenu titanesque et les paysages bluffants ont marqué la critique ; ce DLC aura d’ailleurs été notre jeu de l’année 2016 ! Bref, le fait est que CD Projekt propose des contenus additionnels payants avec, justement, beaucoup de contenu ; il faut bien admettre que les autres éditeurs sont assez peu généraux dans le rapprot qualité/prix des leurs DLC…

Et dans une interview à Prima Games, l’UI coordinator Alvin Liu a a expliqué  : “Nous parlons des extensions à l’avenir. Nous voulons que tout soit complet, mais nous voulons aussi construire des mondes ouverts. Je me rappelle que quand j’ai fini the Witcher 3, je voulais encore savoir ce qu’allaient faire les personnages. Je pense qu’on aura de similaires opportunités pour Cyberpunk 2077″. Il est vrai que le talent de CDPR, lorsqu’il s’agit de donner vie à des personnages, n’est plus à démontrer ; Liu a indiqué qu’il en serait de même avec ce nouveau jeu et “son arc principal très satisfaisant“, que ce soit avec ou sans les DLC : “Vous allez découvrir des personnages, et les voir se développer. Vous allez les voir faire face à des épreuves et en triompher. Ce sera une fin très satisfaisante. Nous ne retenons pas de contenu, nous ne retenons pas d’histories que vous voudrez découvrir, vous savez, pour les monétiser ou les vendre en morceaux. Vous allez avoir l’histoire complète“. Les DLC, qui ont espère seront nombreux, apporteront donc d’autres aventures complémentaires, comme c’était le cas avec Olgierd von Everec et le duché de Toussaint pour The Witcher 3.

 

 

Cyberpunk 2077 est toujours prévu pour le 16 avril 2020 et, même s’il n’aura pas de mods au lancement, cet open world s’annonce déjà fantastique !

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire