Bethesda s’exprime sur la Confrérie de l’Acier dans Fallout 76, et donne une raison – mais un autre problème se pose

La présence de la Confrérie de l’Acier dans Fallout 76, c’était la dernière polémique en date pour le prochain jeu de Bethesda. L’éditeur est rapidement intervenu pour calmer les ardeurs, via un message sur Twitter :

 

 

 

Oui, la raison est présente ; cependant, on dirait plus un recollage de morceaux en deux-deux réalisé par l’équipe RP, qu’une vraie décision basée sur le lore. Car jusqu’à maintenant, nous n’avions aucune preuve que des satellites fonctionnels étaient en activité, or cela aura un impact énorme sur les modes de communication d’un monde post-apocalyptique. On imagine que d’une manière ou d’une autre, ils seront détruits plus tard, afin de justifier leur absence dans les opus (chronologiquement parlant) suivants de la saga.

Mais on s’interroge aussi sur la décision de l’aîné Maxson d’envoyer des unités à Appalachia ; ou alors, peut-être a t-il simplement recruter des gens sur place dans la Confrérie via ces fameux satellites. Il n’en reste pas moins qu’on a l’impression que Bethesda galère à faire un jeu Fallout sans la Confrérie, au point de l’inclure partout, envers et contre tout. Mais quel rôle jouera la Confrérie dans Fallout 76, justement ?

Eh bien c’est un autre problème, encore : le compte Twitter officiel (décidément, celui-là !) a posté une autre photo mettant en avant Rose, la leader des Raiders à Appalachia. Mais le jeu n’était-il pas se passer de PNJ ? Si certains arguent qu’il pourrait s’agir d’un joueur pour du roleplay, en témoigne le Pip-Boy, on note tout de même qu’elle a un nom bien défini, et des objectifs personnels. Bethesda n’a pas encore répondu à nos sollicitations pour clarifier cette étrange situation, mais clairement, ça fait se poser des questions…

 

 

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire