343 Industries projetait de faire un jeu Halo en réalité virtuelle, et on a même quelques concepts

S’il est clair que Halo est un FPS immersif, on ne peut s’empêcher d’imaginer ce que cela aurait donné en réalité virtuelle. Entre le charme de la direction artistique, les graphismes soignés et l’histoire prenante, sans même compter le gameplay nerveux, on aurait pu avoir un petit bijou en VR.

343 Industries et Microsoft se sont fait la même réflexion, et ont d’ailleurs commencé à explorer cette piste. Malheureusement, ça n’a pas mené bien loin.

 

  • Quelques idées étudiées

 

Le projet de créer un Halo en réalité virtuelle remonte à 2017, soit une demi-décennie auparavant. C’est particulièrement important à préciser, car si la VR n’est pas super populaire aujourd’hui, elle l’était encore moins il y a cinq ans.

L’idée était donc de faire appel à des studios extérieurs, dont plusieurs ont d’ailleurs été interviewés. Avec le recul, l’issue de ces entretiens paraît évidente, mais il aurait été particulièrement intéressant de savoir ce qui a été concrètement proposé, et comment. On peut imaginer qu’un frein principal à ce projet a été le coût opposé aux gains. Développer un jeu en réalité virtuelle demande des équipes et des outils spécialisés, et y jouer demande un matériel coûteux ; en somme, rien ne garantit que le produit final soit bénéfique à l’entreprise.

Mais heureusement, on a une certaine idée de ce à quoi devait ressembler Halo Reverie ; c’est le nom de code du projet développé en interne par 343 Industries, du moins en concepts variés. Dan Choisich, directeur narratif pour le studio depuis presque 12 ans, a partagé toutes ces informations sur un site dédié. On y découvre de nombreuses captures et informations tirées de ce qui semble être un travail de longue haleine. Choisich partage également son intéressante perspective du problème : « Pour moi, le plus gros problème était l’impossibilité de bouger librement. Cependant, il y a quelques exemples encore confidentiels de plusieurs entreprises que nous avons interviewées, qui ont fait preuve de très intéressantes promesses« .

On est donc d’autant plus curieux de savoir qui 343 Industries a rencontré, et surtout quelles solutions ont été apportées pour concrétiser Reverie !

 

 

 

 

  • Microsoft et la VR, je t’aime moi non plus

 

Au début des années 2010, la réalité virtuelle était déjà présentée comme ZE technologie de la décennie qui va tout révolutionner. Douze ans plus tard, on sait que ça n’est pas vraiment le cas, mais Microsoft a quand même essayé de voir ce que ça pouvait donner.

En 2017, le bien connu Phil Spencer avait indiqué lors de l’E3 que la Xbox One X était « une console qui pourrait tirer parti avec une haute fidélité de la VR« , preuve de l’ambition de la firme américaine ; c’est ainsi qu’a été propulsé à la vente le HP Reverb G2, un casque aux fortes possibilités. Seul problème : le support Microsoft originellement prévu n’est jamais arrivé.

On se retrouve donc avec un dilemme de l’œuf, ou de la poule. Tout comme la saga Halo a boosté les ventes des Xbox au fil des années, Reverie aurait pu exercer un rôle similaire pour la réalité virtuelle ; est-ce que Microsoft a abandonné le projet à cause des contraintes techniques, ou juste parce que le marché de la VR en lui-même est aussi immature que le forum JVC ? Nul ne peut le dire avec certitude, mais Choisich propose une perspective intéressante : « Étrangement, mon avantage sur ce projet était que j’en était hautement sceptique. J’ai détesté 95% de mes expériences en VR parce qu’elles n’étaient pas des destinations répétables. Cool à faire une fois, et plus jamais. C’est quelque chose que je souhaitais résoudre« .

Il est vrai qu’à part quelques exceptions notables, les jeux en réalité virtuelle sont loin d’offrir le même plaisir que les jeux PC ou consoles. Et si les projets comme Reverie semblent appartenir au passé, on ne peut que rêver, dans les années à venir, d’un jeu Halo qui exploitera tout le potentiel de la VR

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire