World of Warcraft : cette semaine marque le 16ème anniversaire de l’épidémie du Sang vicié

   



Les joueurs les plus anciens de World of Warcraft peuvent commémorer cette semaine un anniversaire un peu spécial : celui de l’épidémie de Sang vicié.

Le 13 septembre 2005, le patch 1.7 intitulé Rise of the Blood God introduisait le raid Zul’Gurub and son terrible boss de fin, Hakkar l’Ecorcheur. Pour rappel, Hakkar castait le sort Sang vicié, qui était un débuff contagieux touchant petit à petit tous les membres du raid ; hélas, un petit bug pas repéré faisait que les familiers renvoyés avec le débuff le conservaient… en-dehors de l’environnement instancié.

Lors réinvoqués dans le monde extérieurs, ces charmants compagnons, qui n’étaient pourtant pas des pangolins, ont eu tôt fait de contaminer tout le monde. De manière assez intéressante, les PNJ étaient asymptomatiques, dans le sens où ils contractaient et répandaient la maladie sans pouvoir en mourir.

Vous pouvez voir ci-dessous une vidéo publiée en 2007 montrant le carnage que c’était à l’époque :

 

 

 

Vers le 8 ou 10 octobre, en fonction des versions, Blizzard a finalement déployé un hotfix qui a permis de contenu le Sang vicié uniquement dans le raid où il était prévu. Il n’en reste pas moins que ce mois presque entier a vu des millions de joueurs subitement mourir de ce virus, entraînant ainsi l’impossibilité de jouer au MMORPG le plus chaud de l’époque.

Bien qu’aujourd’hui marque la seizième bougie de cette maladie, celle-ci est revenue sur le devant de la scène l’année dernière, avec la pandémie de Covid-19. De nombreux scientifiques se sont penchés sur la manière dont les joueurs de World of Warcraft ont adapté leur comportement à ce qui était, aussi amusant que celui puisse sonner, une pandémie mondiale. Si l’enjeu était quand même un peu moins important que IRL (où la mort a tendance à être vaguement définitive), les schémas comportementaux restent intéressants à analyser.

Hakkar est revenu à Shadowlands dans le donjon De l’Autre Côté, où le haut-fait Hautement contagieux demande de battre les boss tout en étant contaminé par le Sang vicié. Ah, la nostalgie des pandémies azerothiennes

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire